CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Marshall Clay's story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Marshall Clay's story   Jeu 22 Nov - 21:18

Maczuga a écrit:
Les membres de la Baker Company devaient escalader les falaises au dessous de Rochelinval, le feu ennemi tomba autour d’eux. Un obus de mortier explosa près d’un des amis de Dick ; Marshall Clay, un sang pur des Indiens Navajo, en Arizona. Les deux parachutistes c’était connu à Fort Benning et avaient sauté ensemble. À partir de la, comme dit Dick Field « Nous sommes restés ensemble », étant donné que le 551st avait pour objectif de prendre Rochelinval « À une certaine monté, des pièces de métal, de poussière et de roche » ont frappé Marshall Clay lors d’un impact d’un obus de mortier. Un côté du visage de Marshall, en particulier, avait été déchiré. « Il été en pagaille », disait Dick en se rappelant de la scène. « Il était plein de sang ». Marshall « ne pouvait pas voir. » Lorsque Dick vu ce qui était arrivé à son ami, il interrompu sa montée et est allé l’aidé, en raison de la gravité de l’état de Marshall, le laissé la ou il était aurait été fatale. Son ami aurait saigné à mort, ou aurait mourus de froid. Sans médecin en vue, Dick rampé à moitié avec Marshall sur le même terrain à découvert, ou il fallu des heures au 551st pour traverser. (En raison du feu ennemi, il était impossible de marcher debout) En fait Dick était si pressé de sauvé Marshall qu’il laissa tombé sa
musette sur le terrain. Il la laissa rempli d’objet personnel tel que son permis de conduire, sa carte de sécurité social et des photographies.

Une fois de retour dans le couvert de la forêt, à partir de laquelle le bataillon avait émergé quelques heures avant, Dick n’arrivé toujours pas à trouvé un médecin. Marshall aveuglé par ses blessures ne pouvait pas voir. Avec le bras de son ami Dick drapé autour du coup pour soutenir le poids de Marshall, Dick réussi à atteindre le poste de secours régimentaire de Dairomont. L’armée avait convertit l’école du village en poste de secours. Espace à l’intérieur du bâtiment était donc limité en dépit des lourdes pertes reçu ce jour la. Le personnel médical réussi à trouvé un lit pour Marshall. Avec son ami maintenant en sécurité, Dick se dirigea vers le poêle qui réchauffé le bâtiment. Il ôta ses chaussures et ses chaussettes. Dick les placèrent en face de la chaleur qui émanait du poêle
avec l’intention de les faires sécher avant de retourné dans sa compagnie. Il se souvient que certain de ses orteils étaient raides. Dick plaça ses pieds étroits dans la chaleur. Un médecin passé par la. Le médecin ne vit pas seulement les Dick’s Dog (argot pour parlé des pieds) mais aussi les cristaux de glace entre
ses orteils. En fait, Dick admet que le bout de ses orteils était devenu noir. Dans un examen sommaire, le médecin piqua les doigts de pied avec un instrument. . Il lui a ensuite donné un ordre que Dick se souvient encore 67 ans plus tard et se souvient encore de la formulation précise « Vous dégagez d’ici. »

Une réunion du 551st en 2000 fut particulièrement importante pour Dick. À cette date certain trooper avaient disparus, mais les membres de la famille des vétérans réapparaissez souvent lors des réunions. Le fils d’un ancien était la cette année. Il était avocat et avant un contact avec l’Administration des anciens combattants. L’avocat offrit son aide à Dick pour retrouver certain de ses potes de la guerre. Dick demanda des informations seulement sur l’un d’eux ; Marshall
Clay. Quelques semaines plus tard, Dick reçu ce qui semblé être l’adresse actuel de Marshall. Une boite postale de l’Arizona. (Plus tard dit constat que
Marshall avait vécu dans une réserve Indienne, à Keams Canyon) Dick lui écrivit une lettre en y joignant des photos de lui et de Marshall ayant servit dans
l’ETO. Dick demanda à Clay si c’était vraiment le Clay qui était dans la Baker Company du 551st. La fille de Marshall répondit. Oui, le soldat sur la photo
était bien son père. Elle dit à Dick que la lettre avait touché son père. Marshall pensait que personne dans son unité ne se souviendrait de lui. Dick
demanda à la famille Clay s’ils voulaient assister à la prochaine réunion qui aurait lieu à San Diego en Octobre 2001. Ils lui ont dit que sa femme était
morte, Marshall est donc venu avec son fils et deux de ses filles ainsi que leurs conjoins. La famille Clay savait qu’ils allaient rencontrer l’homme qui
avait sauvé la vie de leur père sur la falaise de Rochelinval. La réunion entre Dick et Marshall eu beaucoup d’émotion, cela faisait près de 57 ans que les
deux parachutistes ne s’était pas vu. Marshall partagea ses souvenirs avec Dick sur les faits du 7 Janvier 1945 et ce qui lui est arrivé après son arrivée au
poste de secours à Dairomont. En ce qui le concerne, Marshall ne se rappelé que d’une grosse explosion. Une autre chose qu’il se souvenait était que sa tête
été plein de pansement. Marshall dit à Dick qu’il était passé environ 8 mois dans un hôpital militaire. Il subi plus d’une chirurgie plastique pour réparer
les dégâts que l’obus de mortier allemand lui avait causé. Après être sortit de l’armée, Marshall est rentré chez lui ou il est devenu policier dans sa réserve
tribal.

Marshall Clay est mort en février 2005.

Marshall et Dick dans les Alpes Maritimes

Mc LOS a écrit:
Merci pour cette belle histoire d'amitié Loïc.
Je me souviens avoir rencontré; pour la première fois d'ailleurs; Dick FIELD à l'occasion d'une marche de la 82nd en Février.
Avec le groupe nous avions improvisé un petit battlefield tour avec Dick et ses amis.
Le périple passait par tous les points clés du 551st PIB , Ferme de NOIREFONTAINE (raid du 21 Décembre) , DAIROMONT (Charge à la baïonnette, aid station, monument) et ROCHELINVAL évidemment.

A Dairomont, Dick nous avait expliqué que ces engelures aux pieds le faisaient encore souffrir aujourd'hui malgré le climat clément de Floride et que cela lui rappellerait éternellement la bataille des Ardennes et la fin tragique du 551st PIB.
En effet, il nous a expliqué ce jour là qu'un officier médecin, en voyant l'état de ses pieds, lui avait ordonné de rester à l'aid station pour y recevoir des soins sous peine de perdre ses pieds (il ne nous avait pas parlé des circonstances de son arrivée au poste de secours et de son ami Clay, telles que tu viens de les détailler).
Il nous a dit que ses engelures lui ont sans doutes sauvé la vie car il n'a pas assisté au massacre de son bataillon à ROCHELINVAL.

Il se souvenait aussi d'avoir vu revenir son Colonel (JEORG), mourant, sur un brancard.
Il venait d'être évacue de ROCHELINVAL

Dick avait ensuite été évacué vers l'hôpital militaire de LIEGE.
Sa bataille des Ardennes était terminée.
Maczuga a écrit:
Merci Serge !

On se voit à Bastogne ? Very Happy

Surprise !
Mc LOS a écrit:
Tu es sur tous les fronts cette année Very Happy
Goody a écrit:
Tout à fait serge! Un superbe battlefield tour en 2010 rempli d'émotions avec dick field! je poste quelques photos-

L'ancienne aid- station ou dick field fut soigné


devant la stèle de Dairomont


stèle de Rochelinval




corige moi si je me trompe serge! Smile
Mc LOS a écrit:
Tu as "tout bon " Pascal !
Merci pour ces photos Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
 
Marshall Clay's story
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche poussette "cars" ou "toy story"
» Pre-order d'Avril 2011 / Story of a Fairy
» secret story 3
» secret story 4
» Emission a la c** mais j'avoue je regarde - Secret Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: Histoire Diverses-
Sauter vers: