CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Le rapport du Jour J de Lou Mendez, CO de 3/508 PIR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Le rapport du Jour J de Lou Mendez, CO de 3/508 PIR   Ven 23 Nov - 10:09

gennaker a écrit:

"Je commandais le 3ème bataillon à la veille du Jour J. Je n'ai plus revu mon bataillon pendant 3 jours. On a eu des problèmes dès qu'on a touché le sol. La flak était terrible. On a sauté de 2 100 pieds (640 mètres). 2100 pieds est un trop long trajet dans les airs. J'ai regardé mon sac et il y avait trois trous de balles dedans. Lt Daly a été tué à cause de cela. J'ai attéri à 2 heures 30 du matin, et je n'ai plus revu quiconque pendant 5 jours, sauf peut-être pour mon courrier. J'ai fait un hat trick avec mon pistolet ; j'ai descendu 3 boches avec trois balles. Puis deux autres avec ma carabine, et un à la grenade. Les allemands disposaient d'un excellent réseau de communication. On tombait constamment sur des groupes de chasse d'environ 60 hommes, et on échangeait des coups de feu. On en a conclu que chaque groupe se transmettait des informations au fur et à mesure de nos rencontres. J'avais avec moi en tout et pour tout 3 hommes, un officier et mon courrier. La chose la plus extraordinaire que j'ai découverte c'est bien la qualité des services secrets allemands. Ils utilisaient les noms complets, et même nos surnoms pour plonger dans la confusion mes commandants de compagnie. Ceux ci m'ont dit avoir reçu des messages de ma part où il était fait mention de noms complets et de surnoms. Il est important que notre dispositif de mots de passe soit connu des Air Corps, pour le cas où ils se trouvent au sol. La réponse à un mot de passe doit être donnée immédiatement où il est trop tard. La sélection des mots de passe est importante. On a attéri à moins d'un mile de la DZ, au sud est. J'étais du côté nord de la Douve. Pendant les 5 jours où j'ai été séparé du bataillon, j'ai marché plus de 90 miles. Je cherchais le second batallion et tout ce que j'ai trouvé c'est des mitrailleuses anti aériennes. On n'a pas vu le T. On a sauté à la lumière verte. Le pilote non plus n'a pas vu le T. Ce serait bien que le jumpmaster ait des écouteurs pour communiquer avec le pilote. G company a été largué dans la mer, et plusieurs hommes se sont noyés. Je recommande des mots de passe très court, d'attacher les bundles entre eux, avec une seule lumière pour les repérer..."

Captain Bell à g. Mendez à d en Normandie
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
 
Le rapport du Jour J de Lou Mendez, CO de 3/508 PIR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fille ou garçon
» Saignements après rapport deux fois de suite
» visite du 8eme jour
» La devinette du jour...
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: 82 nd Airborne :: 508 PIR-
Sauter vers: