CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Wollaton Park

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Wollaton Park   Ven 23 Nov - 10:09

gennaker a écrit:
Mars 1944, la 82nd Airborne prend ses quartiers dans la région de Nottingham-Leicester.

Le 508th PIR fraîchement rattaché pour palier à l'absence du 504 toujours retenu par Clark en Italie, se voit allouer le très beau park de la résidence de Wollaton, en bordure de la forêt de Nottingham, avec ses lacs, ses argres bicentenaires, ces cerfs et... à moins de 4 km du centre ville de Nottingham.
Le régiment y installe un village de tente qui sera son home jusqu'au Jour J puis jusqu'au départ pour Market.
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Wollaton Park   Ven 23 Nov - 10:10

Goody a écrit:
Cricketiers Arms par Léon Israel Mason (508th PIR démolition platoon, Co HQ)

Le 508th était arrivé en Angleterre. Les tentes et "les sceaux à miel" (feuillés) attendaient patiemment à Wollaton Park, un parc rendu fameux par son Wollaton Hall et son magnifique jardin botanique. Mais ceci est l'histoire d'un pub qui était localisé juste à l'extérieur du parc dans la petite ville de Beeston. Peut-être était-ce le mur de 7 pieds (2,50m) qui disait "entrée interdite!" Peut-être était-ce juste le besoin d'éxcitation qui faisait sauter le mur à plusieurs membres de notre peloton de démolition la toute première nuit de leur arrivée.
"Entre nous" avait l'habitude de dire notre colonel; "aucun homme de cette unité qui ne peut pas sauter sans être pris n'est à sa place ici"
Les copains arrivèrent le matin suivant avec toute une histoire au sujet d'un pub appelé "Cricketiers ". Bientôt nous recevions des permissions légales, mais nous nous plaisions encore à faire le mur, au lieu de prendre le long chemin pour le contourner.
Au début, le pub était plutôt comme tous les pubs Anglais. Il y avait là des consommateurs composés d'hommes et de femmes d'âges moyen qui venaient siroter leur bière et passer la soirée. Peut-être faisaient-ils occasionnellement un peu de musique au piano. Mais lorsque le peloton de démolition arrivait dans la place, le pub était différent. De prime abord, les gens ne prirent aucune attention aux yanks bruyants et avec trop d'argent. Ils ne faisaient juste que les tolérer. Mais "l'esprit Yankee" était contagieux. Le peloton prit une table près du piano et là, ils passèrent toutes leurs soirées libres. Ils achetaient leur bière à la cruche, et dans un esprit de camaraderie, ils remplissaient de temps en temps tout les verres de l'établissement. Ils partageaient leurs cigarettes et échangeaient des blagues avec les civils.
Les boys apportaient pour la valeur d'environ une livre de "fish & chips" chaque soir et nourrissaient la bande.
C'était un pur amusement et personne ne s'en choquait.
Les civils commencèrent à connaître les noms des boys et ils invitèrent la bande chez eux.
Et quelles chansons avaient-ils coutume de chanter! Margie fit irruption une nuit. C'était une blonde, mince qui était un tant soit peu obsédée sexuelle quand elle avait bu deux bières. Et les gars, savait-elle jouer du piano! Sa voix grinçante continuait à faire hurler les boys de rire quand elle chantait:

Il y a des grosses boules, des petites boules
Des boules aussi grosses que vos yeux
Enroulez les vous autour de la taille
Et envoyez-les vous au dessus de la tête

Il y a là une belle rangée de noix de coco
Il y a là une belle de boules
Il y a là ma femme
L'objectif de cette nuit
Chantant, "roule tes boules
Un penny pour te rouler les boules

De celà, elle en arrivait à:

C'est un numéro un et le plaisir à juste commencé
Retourne moi, laisse moi puis recommence
Retourne moi dans le trèfle
Retourne moi, couche moi et recommence


Les filles commencèrent à s'y laisser entrainer et sous peu les boys eurent tous une fille. Après la fermeture du pub, il y avait un étrange mélange de rapports amoureux, Anglais et
Américain à l'extérieur et à l'intérieur de Wollaton Park. Tout celà n'était qu'amusement et un exutoire pour les émotions refoulées. C'était normal, diable, les boys ne se figuraient pas en avoir pour encore longtemps à vivre.
Une nuit, ils devinrent tous sentimentaux. Ils prirent leurs couteaux de démolition et gravèrent leurs noms sur la table ou ils avaient eu tant de plaisir.
Alors un jour,les boys ne sont plus venus. Les gens s'inquiètèrent. Ils ne vinrent plus pendant une semaine. Alors les gros titre des journaux que le monde entier attendaient parurent. Alors les gens ont su: "Les troupes aéroportées ont été le fer de lance de l'invasion en Normandie". Les Anglais prièrent pour ces garçons en même temps qu'ils priaient pour leur propre fils. Les mois passèrent. Le pub ne semblait plus le même.
Un soir, 19 des 51 du début firent irruption au "Cricketiers". Ils firent irruption avec ds casques allemand, des fusils, des trophées et des sourires confiants.
Cette nuit là, ce fut une heureuse réunion et les civils ne voulaient pas pas laisser payer les boys pour boire.
Le gros George, l'heureux tenancier du pub leur montra la pièce qu'il avait fait construire à l'arrière juste pour eux. Leur table, un nouveau piano et tous les amis qu'ils voulaient inviter, qui était à peu près tous ceux du pub.
Là, il y avait de tristes histoires à raconter. Il y avait des histoires d'actions héroique et des histoires d'incidents amusants. Quelques filles criaient de façons hystérique lorsqu'elles entendaient le nom de plusieurs boys qui ne reviendraient jamais au "Cricketiers". Des gerbes furent gravées autour de leurs noms sur la table.
A nouveau, les mois passèrent. Des nouveaux remplaçants prirent la place des anciens. Mais l'esprit des anciens était encore là. C'était comme s'ils n'avaient jamais quitté le pub.
Même nos officiers descendirent pour boire avec nous.
Alors il y eu le saut en Hollande et les boys ne revinrent jamais en Angleterre
Nancy, la femme de George avait fait le projet d'emballer la table dans une caisse et de l'envoyer à Chuck. Chuck Connors espairait ouvrir le "Whistling 88" (88 sifflant) à Brooklyn quand la guerre serait fini. Il servirait des "fishs & chips" et il y aurait toujours une table réservée pour ceux de la bande du peloton de démolition qui viendraient y faire un tour.

Source: Le 508th "red devils" de Ralph Z. Boroughs traduit par Émile Lacroix
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Wollaton Park   Ven 23 Nov - 10:10

jaumont a écrit:
Belle histoire, que d'amours brisés, de vies sacrifiées et ce départ final sans retour où l'absence des gi's restera gravée dans les mémoires et leurs présences sur une table...
L'histoire commence à l'écriture.............
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Wollaton Park   Ven 23 Nov - 10:10

gennaker a écrit:
Great story Goody!
Le bouquin de Zig Boroughs, vétéran du 508th est un must-have....
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Wollaton Park   Ven 23 Nov - 10:11

Mc LOS a écrit:
Tiens je connais ce bouquin ... Very Happy Bien vu Goody.
Je pensais précisément au récit de Ralph Boroughs quand j'ai vu le lien sur la cérémonie de WOLLATON Hall
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Wollaton Park   Ven 23 Nov - 10:11

yvon a écrit:
Très belle histoire.Juste un moment de bonheur pour oublier l'horreur .
Respect à tous ces hommes.
Yvon
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wollaton Park   Aujourd'hui à 1:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Wollaton Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» jurassic park
» Rosa Park
» Park indoor - Dijon Skate Park
» Agression à Central Park [PV Daken & Maiwenn]
» Informations sur So Park

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: 82 nd Airborne :: 508 PIR-
Sauter vers: