CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mirabelle écoute



Messages : 3517
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Lun 17 Juin - 22:27

La guerre de 14/18 étant au programme à l'école, nous sommes allés faire un tour du coté de Verdun.
Voici quelques photos de notre virée d'hier.
 
Au milieu des bois, une clairière en contrebas de la route :
 



 
Parmis les victimes, un envoyé du gouvernement Belge de Londres
 

 
Objectif du jour : le Fort de Vaux, qui résista 7 jours durant (du 1er au 7 juin 1916) aux assauts de l'ennemi au prix de souffrances incroyables (manque de nourriture, d'eau potable, munitions, utilisation de gaz de combat par l'ennemi, grenades, lance-flammes dans les galeries du Fort...)
 
Le fort en mars 1916
 

 
Le fort après l'attaque
 

 
Ils ont tenu
 

 
Le Commandant RAYNAL
 

 
Son poste de commandement
 

 
De ce PC, le Commandant RAYNAL écrivit son dernier message transmis par le pigeon voyageur Vaillant intoxiqué lui aussi par les gaz de combat
 


 
 
Le couloir à la sortie du PC qui mène à la citerne d'eau potable et aux chambrées. Les lits étaient en bois et non en fer.
 

 



 
Au fur et à mesure que les jours avançaient le Commandant RAYNAL rationna l'eau, passant à 1/4 de litres d''eau par jour et par homme.
Les hommes assoiffés tenaient bon. Il vit un homme lécher un filet d'eau qui coulait contre le mur. Il n'y avait plus d'eau.
Les hommes du fort ont subi, tout comme à Douaumont, de furieux assauts. Au cours d'un bombardement, une partie du fort qui comprenait les latrines et le magasin à poudre a été touchée par un obus. L'odeur était insoutenable, les hommes étaient pris de vomissements mais ils tenaient encore. Voici les latrines pour 250 hommes...
 

 
L'effondrement d'une partie du fort a permis à l'ennemi de pénétrer dans le fort.
L'infirmerie débordait de blessés et de morts, les hommes étaient au bord de la démence.
 
Le commandant RAYNAL après 7 jours de combat décida de se rendre et adressa un message à l'ennemi. L'ennemi rendit les honneurs aux vaillants défenseurs du fort en présentant les armes.
 
Vaux fût perdu en juin et repris le 2 novembre 1916 par les français sans aucun combat, une patrouille s'approcha du fort et constata qu'il avait été abandonné par les Allemands suite à l'offensive majeure lancée par les troupes françaises pour la reprise du terrain perdu devant Verdun.
 
Une chapelle fût érigée dans le fort
 



 
En hommage aux soldats morts au fort de Vaux
 

 
Le fort aujourd'hui
 

 


 
hier et aujourd'hui, le morceau de blindage n'a pas bougé d'un pouce
 



 

 
On ne passe pas !

 

 
Et pour finir, je vous présente l'association des amis du fort de Vaux
 
Les hirondelles (j'avais moi aussi mon "pigeon")
 


 
Les chauve-souris
 

 
 
Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"
 



La suite de la virée un autre jour.

Mirabelle

_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
rémiDZ



Messages : 10
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 22
Localisation : Vincy-Manoeuvre

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mar 18 Juin - 1:06

Un tres beaux récit ,
 je connais tres bien la region de verdun puisque j'y suis affecté , et encore aujourd'hui , de tout les cotés de la ville sont encore présentes les sequelles de cette triste et macabre page de l'histoire de notre pays ,entrez dans nimporte quelle foret et vous trouverez , aussi bien trous d'obus , tranchées , l'on y retrouve tres souvent des vestiges des combats , meme des squelettes de soldats ! Tout ca pour dire , il ne faudra jamais oublié! 
Beaux reportage mirabelle
Revenir en haut Aller en bas
Patty



Messages : 2217
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 50
Localisation : Près de Valenciennes

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mar 18 Juin - 5:44

Très joli reportage, merci Manu
Gros bisous, Patty.

_________________
"Transmettre la mémoire, rappeler qu'aujourd'hui nous vivons dans la paix, la liberté, la dignité parce que d'autres ont donné leur vie pour nous."

Association "Carentan Liberty's Group" - Forum - Page Facebook - Page Facebook "Carentan Liberty March"
Association "Les Amis de la 101ème Airborne" - Site internet - Page Facebook
Association "Sugar Loaf Battle" - Site internet
Association "Les Fleurs de la Mémoire" - Site internet
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Chaudard



Messages : 1466
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 58
Localisation : Dans ch'Nord

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mar 18 Juin - 6:05

Merci Manu

Amicalement

Didier
Revenir en haut Aller en bas
charles



Messages : 38
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 44
Localisation : valenciennes

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mar 18 Juin - 7:17

bonjour

superbe photos

tres beau site


cdt


charles
Revenir en haut Aller en bas
BURNOUF50



Messages : 49
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 22
Localisation : Querqueville

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mar 18 Juin - 18:25

Très belle photo et belle description
Bravo
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mar 18 Juin - 21:01

Beau reportage Manu, merci !

Une page d'histoire que je connais particulièrement bien pour avoir visité la région durant des années et avoir lu au moins une cinquantaine de kilos de bouquins sur le sujet.

Nous y avons été pour la première fois au début des années 90 et je n'en suis pas revenu indemne (est-ce d'ailleurs possible ?).
Ces lieux forcent le respect. 
Résultat: une soif intarissable d'en savoir plus et un profond respect pour les soldats qui ont vécu cet enfer indescriptible de VERDUN et de la première guerre mondiale en général.
A Verdun j'ai retenu une phrase lue sur un panneau en pleine forêt : " respectez ces lieux,des milliers de corps y reposent encore; vous marchez dans un cimetière". 
Tout est dit ! On estime à 130000 le nombre de corps disparus dans le secteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3517
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mar 18 Juin - 23:29

Après avoir visité le fort de Vaux, nous avons repris la route et nous avons vu cette croix toute seule dans le bois.
 

 
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/lib_memh/php/fiche_popup.php?_Base=MPF1418&_Lg=fr&_Fiche=6CXEU2ZTHgOMcuYCJGuKEQ==&_C=1466721631
 
Il y avait ceci accorché à un arbre
 

 
Puis, direction Douaumont, visite de la nécropole et des ruines du village de Douaumont.
Les filles n'ont pas dit un mot à l'intérieur de l'ossuaire et ont brûlé un cierge.
 
Visite de la Tranchée des baïonnettes
 

 




 
Monument situé à l'entrée de la tranchée, il est en piteux état..... ça me rappelle Notre Dame de Lorette.
 


 
http://www.lesfrancaisaverdun-1916.fr/theme-tranchee-baionnette.htm


La suite plus tard.....

_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
mimi



Messages : 2312
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 48
Localisation : la belle ville de Cherbourg

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 7:11

beau reportage Manu merci , bisous Mimi
Revenir en haut Aller en bas
TAYLOR



Messages : 2037
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 51
Localisation : NORMANDIE

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 7:48

superbe manu , beau reportages

_________________
CAPTAIN.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Coca Cola



Messages : 528
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 31
Localisation : Dans les marais

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 12:13

Merci belles photos qui donnent envie d'aller voir ça en vrai!
(J'aime bien la photo des chauve souris...Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
cavalier



Messages : 408
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 47
Localisation : Toul

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 12:28

Merci Manu, beau reportage.

Pour la petite histoire, Charles de gaulle alors capitaine a été blessé d'un coup de baïonnette dans la cuisse au village de Douaumont.
Il a été fait prisonnier et passa le reste de la guerre en captivité en Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3517
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 19:44

Tu as raison Fred, merci pour la précision.
 
Dernière ligne droite de notre périple :
 
la visite du village de Fleury devant Douaumont, village détruit où ont été retrouvés, il y a environ 3 semaines, les corps de 26 poilus.
 

 
Passage ensuite au Fort de Souville qui appuyait le fort de Vaux pendant l'attaque Allemande
(il est interdit à la visite). J'y ai découvert cette croix.
 


 
Passage au monument André MAGINOT
 

 
Puis direction les Eparges et ses entonnoirs
 




 
La nécropole des Eparges
 




 
Après les Eparges, direction la fosse où a été retrouvé Alain FOURNIER, l'écrivain auteur du Grand Meaulne, et ses compagnons d'armes.
 











 
Alain Henri FOURNIER
 

 
Les corps étaient enterrés à fleur de terre. Alain FOURNIER est le 2ème corps en haut à partir de la droite
 

 
A la sortie du monument se trouve une plaque accrochée à un arbre
 

 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain-Fournier
 
THE END

_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 21:13

Superbe Manu !

Il y aurait tellement de choses à dire sur ce que tu viens de présenter.

Pour compléter Fred; lorsque DE GAULLE fût blessé et fait prisonnier dans le village de Douaumont il en était déjà à se seconde blessure depuis le début de la guerre puisqu'il reçu sa première blessure à DINANT en BELGIQUE le 22 Août 1914 lorsque; Lieutenant; il chargeait à la tête de sa compagnie pour tenter de franchir le pont sur la MEUSE.

Les combats des 21 et 22 Aoüt 1914 en Belgique (Rossignol; Maissin; Dinant; Charlerois) allait mener à la retraite générale des forces Françaises, Britanniques et Belges.
Le miracle de la Marne allait fixer la ligne de front quelques semaines plus tard de la côte Belge à la Suisse.
Durant 4 années d'une une atroce guerre de tranchée, les belges tiendrons ce qu'il reste du territoire national et les Franco-Britanniques se partagerons le reste du front Français.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 21:33

Pour l’anecdote; Jacques DAVID a été tué le 24 Octobre 1916; jour de la reprise du fort de DOUAUMONT par la 4ème Division Marocaine de MANGIN.

Le fort était tombé sans combat entre les mains des Brandebourgeois le 25 février (il avait été désarmé et était seulement occupé par une poignée de territoriaux) et n'avait jamais pu être repris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mimi



Messages : 2312
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 48
Localisation : la belle ville de Cherbourg

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 21:35

merci Manu , bisous Mimi
Revenir en haut Aller en bas
WACO



Messages : 692
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 51
Localisation : cherbourg

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 21:36



« Ma bien chère Lucie,
Quand cette lettre te parviendra, je serai mort fusillé. Voici pourquoi : le 27 novembre, vers 5 heures du soir, après un violent bombardement de deux heures, dans une tranchée de première ligne, et alors que nous finissions la soupe, des Allemands se sont amenés dans la tranchée, m’ont fait prisonnier avec deux autres camarades. J’ai profité d’un moment de bousculade pour m’échapper des mains des Allemands. J’ai suivi mes camarades, et ensuite, j’ai été accusé d’abandon de poste en présence de l’ennemi.Nous sommes passés vingt-quatre hier soir au Conseil de Guerre. Six ont été condamnés à mort dont moi. Je ne suis pas plus coupable que les autres, mais il faut un exemple. Mon portefeuille te parviendra et ce qu’il y a dedans. Je te fais mes derniers adieux à la hâte, les larmes aux yeux, l’âme en peine. Je te demande à genoux humblement pardon pour toute la peine que je vais te causer et l’embarras dans lequel je vais te mettre…Ma petite Lucie, encore une fois, pardon. Je vais me confesser à l’instant, et espère te revoir dans un monde meilleur. Je meurs innocent du crime d’abandon de poste qui m’est reproché. Si au lieu de m’échapper des Allemands, j’étais resté prisonnier, j’aurais encore la vie sauve. C’est la fatalité.
Ma dernière pensée, à toi, jusqu’au bout.

Henry Floch »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Martyrs_de_Vingr%C3%A9

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3517
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 21:41

Merci Serge, et comme tu le dis, il y a plein de choses à voir dans nos coins.
On a eu la chance de connaître le gars qui a découvert la fosse, il l'a cherché pendant 20 ans d'après mes souvenirs, et il est tombé dessus par hasard ce jour là.
nous avons vu la fosse (sans les squelettes bien) sûr avant que ne soit construit la verrière.
nous ne voyons pas bien sur la photo mais il y avait encore des chaussures sur les pieds des squelettes, des cartoucières avec les cartouches et d'autres choses.
J'ai eu la chance de voir un abri mis à jour par des bûcherons, pour y pénétrer, il a fallu ramper dans un trou de 80 cm environ sur 2 mètres de long, et j'y ai vu tel quel, une table avec son bougeoir dessus, une niche dans le mur pour y déposer des objets, un lit en parfait état avec son sommier en grillage à poule intact ! J'ai jamais oublié et je regrette de ne pas avoir pris de photos ce jour là.

Je veux retourner aux Eparges pour y voir l'abri du Kronprinz.

j'ai 2 autres virées de prévues, je vous raconterai.

_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3517
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 19 Juin - 21:43

Merci Waco.

Comme bon nombre, il a été fusillé pour rien, c'était 1914...

_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
chef tente



Messages : 256
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 61
Localisation : FRESSIES

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Jeu 20 Juin - 6:33

je suis deja alle voir cette clairiere avec cette verriere
c'est poignant

_________________
QUI OSE GAGNE

FAUT QUE CA PASSE
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Dim 23 Juin - 14:17

Il existe un livre très précis et complet sur les recherches archéologiques et études réalisées autour de la découverte du Lieutenant Alain FOURNIER et de ses camarades.
Cette découverte en 1991 m'a d’emblée intéressée, car ce nom ne m'étais pas inconnu, évidemment.
J'avais du; comme de nombreux écoliers j'imagine; lire "le grand Meaulnes" d'Henri Alban FOURNIER (son vrai nom).

Le livre, ainsi qu'un documentaire très bien fait et intitulé "A fleur de terre", expliquent très clairement les conclusions possibles sur la mort des ses hommes du 288ème RI lancés dans une patrouille de contact sur les hauts de Meuse, à travers la "tranchée de Calonne"  (rien avoir avec une tranchée comme l'entendrons les poilus dès la fin de cette année 14).
La tranchée de Calonne était en fait l'appellation remontant au moyen âge d'une importante voie de communication traversant la forêt de Calonne. Son tracé actuel est  resté inchangé depuis.

En résumé: la Compagnie du Lt FOURNIER, du 288ème RI, lui-même commandé par le bouillonnant Cpt  BOUBEE De GRAMONT, ainsi que celle du Lt MARIEN auraient été envoyées en reconnaissance ce 22 Septembre 1914 après-midi, depuis Saint-Rémy-La-Calonne vers les bois du même nom situé sur les hauteurs à l'Est de leur position.
Suite à un premier contact avec l'ennemi (GR 6, grenadiers Prussiens) et une fusillade nourrie qui a fait subir de lourdes pertes à la Cie MARIEN, le Lt FOURNIER rend compte à son supérieur qui envoi une compagnie de renfort (Lt IMBERT).
Un nouveau combat s'engage alors avec plusieurs compagnies du GR 6 qui encerclent pratiquement les fantassins Français dans ce sous bois très dense, ou la visibilité est réduite à quelques mètres.
La fusillade vient de plusieurs côtés à la fois (comme en témoignent les examens médico légaux et ballistiques)
Les Lt FOURNIER; touché de 3 balles; et IMBERT tombent bientôt, ainsi que leurs compagnons d'arme.
Les 3 compagnies Françaises sont forcées à la retraite vers Saint-Remy-la-Calonne et laissent sur place leurs morts et leurs...blessés.(?)

La présence sur place d'une compagnie sanitaire allemande (poste médical) et de pertes au sein de cette unité non combattante et donc protégée par la convention de genève, ont longtemps fait courir le bruit d'un crime de guerre commis par les soldats Français.
Bruits orchestrés et amplifiés par les allemands à l'époque.

Côté Français il n' a plus été possible de récupérer les corps de leurs morts qui ont été enterrés à la hâte en fosse commune par les Allemands (comme cela se faisait à  l'époque). 
Le terrain ou ont été ensevelis les corps, est resté occupé par les Allemands jusqu'en 1918.
Les combats de 1915;aux Eparges non loin de là; et la bataille de VERDUN; un peu au nord; ont fait rage entre temps.
On peut imaginer que des troupes Allemandes ont bivouaqué en ces lieux.

Certaine expertises médico légales laissent subsister un doute sur l'achèvement de certains blessés du groupe FOURNIER (blessures par balle non létales complétées par un seul impact létal et très précis tiré à courte distance du haut vers le bas) Vengeance pour crime de guerre ?

Un os (fémur si je me souviens bien) de l'un des corps présente également une entaille qui pourrait avoir été provoquée par une baïonnette.

Cependant le témoignage du Cdt de la 4ème Cie du GR 6,;le Hauptmann NICOLAY; vient compléter et corroborer les recherches, puisque lui-même dit que les pertes (en tous cas certaines) de la compagnie sanitaire pourraient être dues à des tirs amis, puisque sa compagnie se trouvait face au détachement sanitaire lors du violent échange de mitraille avec les compagnies Françaises prises dans l’étau.
Il aurai lui-même assisté à l'agonie du Lt Alain FOURNIER mortellement touché, assis adossé à un arbre.

Des mystères subsistent certes (comme la présence en première ligne d'une ambulance Allemande ??) mais c'est un véritable travail de police et d'experts qui a été effectué autour de la découverte de cette fosse commune.
J'ai eu l'occasion de tenter de reconstituer sur le terrain les mouvements et positions des différentes unités sur base des données fournies par mes lectures et les cartes IGN actuelles.
Ce n'est pas simple et certainement pas rigoureusement exact, mais l'aspect de ses bois de hauts de Meuse n'a pas changé et on peut aisément imaginer la confusion d'un combat d'infanterie de 1914 dans cet environnement ou ; encore une fois; le pantalon Garance aura facilité la tâche aux Grenadiers de NICOLAY.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tranchant Benoît



Messages : 1570
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 52
Localisation : Belgique Pipaix, le pays de la bière et des frites!!!

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 26 Juin - 19:10

Merci Manu pour cet émouvant et prenant reportage, Merci aussi à tous pour vos précisions et commentaires .
J'ai aussi été "visiter" les lieux , et comme le dis si bien Serge "on en sort pas indemne" , je confirme....
Revenir en haut Aller en bas
cavalier



Messages : 408
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 47
Localisation : Toul

MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Mer 26 Juin - 22:09

Merci serge pour tes précisions.

J'ais acheté il y a quelque semaines dans une bourse aux livres, un ouvrage sur Alain Fournier, il s'intitule "Images d'Alain Fournier",Isabelle Riviere en est l'auteur.

Ce livre a été edité en 1989 donc avant la découverte de cette fosse commune et des plus récentes recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"   Aujourd'hui à 7:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort de Vaux : "S'ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre"
» Noé # Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer.
» Sous-marin DORIS disparu 8/5/1940
» Une vidéo sur les sous-marin classique type Daphné
» [Divers - Les classiques] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: Manifestations :: Vos Sorties-
Sauter vers: