CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il y a 20 ans, Ridgway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gennaker



Messages : 1146
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Il y a 20 ans, Ridgway   Ven 26 Juil - 23:10

On l'appellait "Old Iron tits", Vieux seins d'acier ;

Matthew Bunker Ridgway (3 mars 1895, Fort Monroe en Virginie - 26 juillet 1993, Pittsburg) est mort il y a 20 ans
Diplômé de West Point en 1917, il servit ensuite à divers postes dans l'armée américaine. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il commanda la 82e division aéroportée en Sicile, en Italie et en Normandie. Il devient ensuite chef du XVIII Airborne Corps, qui englobe la 101st et 82nd Airborne.

Durant la guerre de Corée, en tant que chef de la 8e armée, il lance une contre-offensive qui aboutit à la reprise de Séoul le 14 mars 1951. Il repousse les Nord-Coréens et l'armée chinoise au-dessus du 38e parallèle nord début avril. À partir du 11 avril 1951, il remplace le général MacArthur comme commandant en chef des forces des Nations unies
Il succède ensuite à Eisenhower, en 1952, comme commandant suprême des Forces alliées de l'OTAN (au SHAPE) et devient le premier commandant du United States European Command.
Après sa carrière militaire, il devient conseiller à l'institut de Mellon de recherche industrielle (1955-60).

Matt Ridgway, CO de la 82nd airborne se présente à Spanhoe Airfield le 5 juin 1944 au soir pour embarquer à destination de la Normandie avec , attaché à son harnais, à droite une grenade, et à gauche, un First Aid Kit. Il allait conserver ces attributs durant toute la bataille de Normandie, et même au delà, au point de s'en faire un signe distinctif, un peu comme Patton avec ses Colts chromés. Lorsque les GI l'apercevaient, ils l'appellaient d'un surnom moins reluisant que celui de Patton (Old blood 'n guts), prenant de loin son First Aid Kit pour une seconde grenade, Old Iron Tits, vieux nibards d'acier...

Printemps 1942, Georges Marshall, US Chief of Staff décide de créer des régiments, puis des divisions aéroportés. Le Général McNair, Chef du AGF décide de créer de petites divisions, 8 000 hommes environ, comprenant un régiment parachutistes et deux régiments de glidermen, composés en réalité de régiments d'infanterie.

C'est la toute pimpante 82nd Infantry, glorieuse unité de la première guerre mondiale, commandée par Omar Bradley et Matt Ridgway que Mc Nair choisi de "désosser" pour former le noyau dur des deux premières divisions Airborne de l'US Army. Il prend dans les 6 régiments parachutistes en formation le 504 PIR de Ted Dunn qu'il attribue à la nouvelle 82nd Airborne, et le 502 PIR de George Howell qu'il attribue à la jeune 101st Airborne de Bill Lee.
Matt Ridgway se voit confier le commandement de la 82 AB. Ridgway se rend immédiatement à Benning pour découvrir le 504, et.... être le premier officier de la 82nd Airborne a effectuer un saut. Il a 47ans et tout son staff se porte volontaire. Après une brève formation le temps d'un après midi, les Ridgway, Eaton, Swing, Moorman, Taylor sautent... " Ce fut comme sauter d'un train roulant à 70 à l'heure sur une route en béton. Julian Ewell, futur CO du 501st PIR raconte ; "Arrivé à la porte, j'étais pétrifié ; le jumpmaster a dit go et m'a filé un tel coup de pied au Q!! j'ai bondi de trois mètres dans les airs!" Taylor, futur CO de la 101st AB, a tout simplement détesté ; "je devais être ivre lorsque je me suis porté volontaire pour les paras!" Ridgway effectuera un second saut en septembre 1942. Sa 82nd division comprend donc deux glider regiments, les 325th et 326th GIR. Ridgway, devant le manque d'enthousiasme de ses hommes à monter dans les planeurs, ces "cercueils volants" (des milliers de GI's de la 82nd Infantry seront envoyés dans d"autres unités car ne supportant pas l'avion), décide d'effectuer un vol en planeur afin de démontrer la sécurité de ces engins ; fin septembre 42, à Wright field dans l'Ohio, où les Waco étaient mis au point, il décolle en compagnie de Joe Swing, futur CO de la 11th Airborne, et Michael Murphy aux commandes, un cascadeur professionnel. Tout se passe bien au décollage, mais au moment de l'attérissage, le glider toucha le sol et fonça à toute allure vers un bombardier quadrimoteur en procédure de décollage. Incapable d'arrêter le glider, le pilote dit à Ridgway et Swing de sauter... les deux généraux se jetèrent sur le tarmac. Heureusement, le pilote du bombardier parvint à éviter le glider. Ridgway se releva en loques et couvert de déchirures. Il apparut ainsi devant ses hommes incrédules pour leur expliquer que c'était vraiment de la rigolade....

Il effectuera en Normandie son 3ème saut, sans être "Jump Qualified", et récidivera en mars 45 lors de Varsity en sautant sur Wesel. Il y sera blessé d'un éclat de grenade ; pas mal pour un Brigadier général, chef de corps d'armée.

_________________


There's been passages and verses written
On the bravery and courage of men
But nothing will surpass the crossing
Of the AIRBORNE at Nijmegen bridg
es.
Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a 20 ans, Ridgway
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: Histoire Diverses-
Sauter vers: