CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 William Bill Guarnere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patty



Messages : 2215
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 50
Localisation : Près de Valenciennes

MessageSujet: William Bill Guarnere    Dim 9 Mar - 10:42

Une mauvaise nouvelle vient de tomber sur Facebook... William Bill Guarnere a fait son dernier saut hier.
Il est parti rejoindre ses compagnons d'arme.





RIP Sir and thank you for all.

Patty.

_________________
"Transmettre la mémoire, rappeler qu'aujourd'hui nous vivons dans la paix, la liberté, la dignité parce que d'autres ont donné leur vie pour nous."

Association "Carentan Liberty's Group" - Forum - Page Facebook - Page Facebook "Carentan Liberty March"
Association "Les Amis de la 101ème Airborne" - Site internet - Page Facebook
Association "Sugar Loaf Battle" - Site internet
Association "Les Fleurs de la Mémoire" - Site internet
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Chaudard



Messages : 1465
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 58
Localisation : Dans ch'Nord

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Dim 9 Mar - 10:48

Reposez en paix Monsieur

Saluez vos frères d'arme
Revenir en haut Aller en bas
Tranchant Benoît



Messages : 1569
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 52
Localisation : Belgique Pipaix, le pays de la bière et des frites!!!

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Dim 9 Mar - 11:08

Mon cher Bill , remet mes amitiés à ton ami de toujours Babe, tu vas nous manquer terriblement
Repose en paix , Ben
Revenir en haut Aller en bas
Patty



Messages : 2215
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 50
Localisation : Près de Valenciennes

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Dim 9 Mar - 11:38


_________________
"Transmettre la mémoire, rappeler qu'aujourd'hui nous vivons dans la paix, la liberté, la dignité parce que d'autres ont donné leur vie pour nous."

Association "Carentan Liberty's Group" - Forum - Page Facebook - Page Facebook "Carentan Liberty March"
Association "Les Amis de la 101ème Airborne" - Site internet - Page Facebook
Association "Sugar Loaf Battle" - Site internet
Association "Les Fleurs de la Mémoire" - Site internet
Revenir en haut Aller en bas
mimi



Messages : 2312
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 48
Localisation : la belle ville de Cherbourg

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Dim 9 Mar - 12:04

Reposez en paix Monsieur , Mimi
Revenir en haut Aller en bas
cavalier



Messages : 408
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 47
Localisation : Toul

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Dim 9 Mar - 12:29

Reposez en paix Monsieur Guarnere
Revenir en haut Aller en bas
garand



Messages : 409
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 52
Localisation : cambrai...nord

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Dim 9 Mar - 16:56

reposez en paix bill encore un monument ...devais venir en normande cette année..

_________________

« L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien.  »
de George S. Patton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/EasyAirborneGroup
chef tente



Messages : 255
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 61
Localisation : FRESSIES

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Dim 9 Mar - 20:10

Reposez en paix Monsieur

_________________
QUI OSE GAGNE

FAUT QUE CA PASSE
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Lun 10 Mar - 19:12



Héros de série télévisée malgré lui; il était bien plus que cela !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
winnie the wac



Messages : 33
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Lun 10 Mar - 21:32

Le 28 janvier 2014, Bill était assis dans son fauteuil. A l'extérieur, une semaine d'accalmie avait écarté les chutes de neige à répétition connues depuis les quelques semaines précédentes, il faisait encore -10C mais le soleil était de retour. Lorsque la sonnerie de la porte d'entrée retentit, il cria de sa bouche déformée "Allez-y, rentrez".
Ses visiteurs se présentèrent à lui et immédiatement, il les invita à s'asseoir. Malicieux, il s'intéressa plus aux dames qu'aux hommes présents. La discussion s'amorça tout bonnement par l'évocation des conditions météo, ce à quoi il répondit que "malgré tout le foin que l'on fait des conditions météorologiques du moment, ce n'était rien par rapport à Bastogne". Blagueur sans fin, il tourna bien vite la conversation à son avantage, lui qui en avait vu tant. Sous sa couverture, son fémur droit battait le rythme, tel un indicateur de son effervescence. Il s'arrêta net et, de petits sacs en plastique, il tira une multitude de menus objets qu'il s'empressa de partager sans retenue avec ses visiteurs, qui, un peu gênés, se demandèrent s'il était bon d'accepter. A chaque fois, une question fusait de sa part et il regardait ses interlocuteurs avec un regard malicieux qui annonçait encore d'autres blagues.
Les photos et souvenirs de son frère, décédé en Italie alors qu'il servait dans la 1st armored Division, trônait sur sa table de chevet, tel un souvenir permanent, arrêté dans le temps. Au mur, parmi ses cadres divers, se trouvait la photo de son fidèle ami "Babe" Effron, son compagnon de gloire et d'infortune, il y a 69 ans de là. Partit quelques mois plutôt, il l'avait laissé continuer son chemin seul, alors qu'il habitait à quelques rues de là.
D'un autre côté de la pièce, ses décorations s'affichaient proprement dans une vitrine suspendue, comme un rappel figé d'une jeunesse mise à l'épreuve. Les minutes s'égrainèrent et apprirent à son auditoire qu'il se joua royalement de son handicap lorsqu'il se baladait sur les chantiers de construction à remplir les tâches de tous les corps de métiers confondus, allant même jusqu'à jouer au funambule sur des poutrelles. Cet exercice d'équilibre lui rappela l'anecdote de la mort de la petite amie d'un de ses compagnons d'arme. La pauvre était parvenue à se faire inviter à sauter en parachute, mais elle rencontra le sol plus vite qu'elle ne l'eut cru. Et Bill s'en amusa tant l'épisode fut rocambolesque.
Le soir approchant dans la Winton Street, South Philadelphia, ses visiteurs s'enquérir d'un endroit pour le souper, ce à quoi il proposa son "Dinner" préféré à quelques pas de chez lui. "A gauche, à droite, tout droit. Une, deux, trois, quatre, cinq.... six..... sept rues devant. Stop. C'est là". Interrompant le moment, son téléphone sonna. Son neveu lui précisa son heure de passage pour le lendemain matin, départ matinal pour Las Vegas. Presque hilare, il lança "On va harceler les machines à sous et draguer les femmes", ce qui n'étonna pas ses invités plutôt amusés. A côté de Bill, dans son fauteuil roulant dédicacé par lui-même, comme une marque de fabrique protégée, se trouvait sa veste brodée d'une tête d'aigle "101st Airborne" dans le dos. Bill était fin prêt à partir pour son amusement annuel.
Lorsque ses visiteurs se retirèrent, l'un deux lui posa une question banale mais à laquelle il répondit avec un réalisme lourd de sens : "On se reverra en Normandie dans six mois, si je suis encore là mon gars ! ".
Et Bill ne reverra plus le bocage normand....

Good bye Bill
Greg & Virg



Dernière édition par winnie the wac le Mar 11 Mar - 7:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tranchant Benoît



Messages : 1569
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 52
Localisation : Belgique Pipaix, le pays de la bière et des frites!!!

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Lun 10 Mar - 21:44

Merci Winnie ....  Wink 
A+ Ben  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
cpt welsh



Messages : 28
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 51
Localisation : cambrai

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Jeu 13 Mar - 18:26

belle rencontre, malheureusement la vie rattrape nos "héros", et si je devais garder une image c'est celle de son compte facebook,ou on voit, Dick Winters à genoux, puis Babe Hefron, Bill Guernere, et Shifty Powers ,devant une tombe, et ses compagnons d'armes qui ne sont pas rentrés les regardent...aujourd'hui il a retrouvé tous ses copains.reposez en paix et merci
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3516
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Ven 14 Mar - 9:56

RIP Mr GUARNERE.

Merci pour la photo Winnie. Je n'ai jamais eu l'occasion de le croiser.

Mirabelle

_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
winnie the wac



Messages : 33
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Ven 14 Mar - 13:21

Je peux vous dire que nous avons tous (Daniel, Nicole, Réal, Rémi, Greg et moi-même) failli tomber de notre chaise quand nous l'avons appris car il était en SUPER forme...

RIP Bill
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3516
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Ven 14 Mar - 13:41

Oui, il avait l'air en forme sur la photo de janvier. Il n'était donc pas malade.

_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
WACO



Messages : 692
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 50
Localisation : cherbourg

MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Ven 14 Mar - 21:09

winnie the wac a écrit:
Le 28 janvier 2014, Bill était assis dans son fauteuil. A l'extérieur, une semaine d'accalmie avait écarté les chutes de neige à répétition connues depuis les quelques semaines précédentes, il faisait encore -10C mais le soleil était de retour. Lorsque la sonnerie de la porte d'entrée retentit, il cria de sa bouche déformée "Allez-y, rentrez".
Ses visiteurs se présentèrent à lui et immédiatement, il les invita à s'asseoir. Malicieux, il s'intéressa plus aux dames qu'aux hommes présents. La discussion s'amorça tout bonnement par l'évocation des conditions météo, ce à quoi il répondit que "malgré tout le foin que l'on fait des conditions météorologiques du moment, ce n'était rien par rapport à Bastogne". Blagueur sans fin, il tourna bien vite la conversation à son avantage, lui qui en avait vu tant. Sous sa couverture, son fémur droit battait le rythme, tel un indicateur de son effervescence. Il s'arrêta net et, de petits sacs en plastique, il tira une multitude de menus objets qu'il s'empressa de partager sans retenue avec ses visiteurs, qui, un peu gênés, se demandèrent s'il était bon d'accepter. A chaque fois, une question fusait de sa part et il regardait ses interlocuteurs avec un regard malicieux qui annonçait encore d'autres blagues.
Les photos et souvenirs de son frère, décédé en Italie alors qu'il servait dans la 1st armored Division, trônait sur sa table de chevet, tel un souvenir permanent, arrêté dans le temps. Au mur, parmi ses cadres divers, se trouvait la photo de son fidèle ami "Babe" Effron, son compagnon de gloire et d'infortune, il y a 69 ans de là. Partit quelques mois plutôt, il l'avait laissé continuer son chemin seul, alors qu'il habitait à quelques rues de là.
D'un autre côté de la pièce, ses décorations s'affichaient proprement dans une vitrine suspendue, comme un rappel figé d'une jeunesse mise à l'épreuve. Les minutes s'égrainèrent et apprirent à son auditoire qu'il se joua royalement de son handicap lorsqu'il se baladait sur les chantiers de construction à remplir les tâches de tous les corps de métiers confondus, allant même jusqu'à jouer au funambule sur des poutrelles. Cet exercice d'équilibre lui rappela l'anecdote de la mort de la petite amie d'un de ses compagnons d'arme. La pauvre était parvenue à se faire inviter à sauter en parachute, mais elle rencontra le sol plus vite qu'elle ne l'eut cru. Et Bill s'en amusa tant l'épisode fut rocambolesque.
Le soir approchant dans la Winton Street, South Philadelphia, ses visiteurs s'enquérir d'un endroit pour le souper, ce à quoi il proposa son "Dinner" préféré à quelques pas de chez lui. "A gauche, à droite, tout droit. Une, deux, trois, quatre, cinq.... six..... sept rues devant. Stop. C'est là". Interrompant le moment, son téléphone sonna. Son neveu lui précisa son heure de passage pour le lendemain matin, départ matinal pour Las Vegas. Presque hilare, il lança "On va harceler les machines à sous et draguer les femmes", ce qui n'étonna pas ses invités plutôt amusés. A côté de Bill, dans son fauteuil roulant dédicacé par lui-même, comme une marque de fabrique protégée, se trouvait sa veste brodée d'une tête d'aigle "101st Airborne" dans le dos. Bill était fin prêt à partir pour son amusement annuel.
Lorsque ses visiteurs se retirèrent, l'un deux lui posa une question banale mais à laquelle il répondit avec un réalisme lourd de sens : "On se reverra en Normandie dans six mois, si je suis encore là mon gars ! ".
Et Bill ne reverra plus le bocage normand....

Good bye Bill
Greg & Virg



La façon dont vous racontez votre rencontre avec Bill me laisse à penser que chaque détail de ces instants passés à ces cotés resterons à jamais graver dans vos mémoires.

RIP Mr GUARNERE.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William Bill Guarnere    Aujourd'hui à 12:38

Revenir en haut Aller en bas
 
William Bill Guarnere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» William-Frédérick Cody, dit « Buffalo Bill ».
» Emma de Normandie de Stéphane William Gondoin
» Boule et Bill fêtent leurs N'os d'Or
» From William the conqueror to Queen Victoria.
» Bill Gates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: 101 ème Airborne :: 506 PIR-
Sauter vers: