CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 11:34

Comme promis voici un maigre aperçu photo de ma semaine du 70ème passée côté Britannique.

C'est avec le groupe "France44" que j'ai passé la semaine sur le camp de la batterie de MERVILLE à laquelle ce groupe est associé depuis de nombreuses années.

J'étais aussi là pour effectuer un saut de commémoration, initialement prévu sur la DZ "N" ( RANVILLE) le 05 Juin à 1700 hrs, et finalement exécuté sur la DZ "K" (SANNERVILLE) le 07 Juin à 0930 hrs.

J'ai donc partagé mon temps entre la batterie et ses activités plutôt statiques si l'on exclus les shows "son et lumières" du 06 et du 08 Juin; et le QG du groupe "Pathfinder Parachute Group" à RANVILLE pour ce qui était de la préparation des sauts.

Comme je l'avais déjà expliqué en partie privée, le bilan "sauts" est plus que mitigé en ce qui me concerne.
Une organisation décevante et; il est vrai; fortement compliquée par les caprices et changement permanent des officiels et autres cols blancs (qui disparaîtront du paysage après le 70ème); et un saut qui restera dans ma mémoire comme un saut de consolation, sans plus.

Côté activité sur la batterie c'était nettement plus positif, même si parfois trop statique. C'est l’inconvénient d'un camp.
Heureusement, l'affluence très particulière permettait à qui le voulait d'accrocher le public et souvent de faire des rencontres très intéressantes... et intéressées.

Le son et lumières restera un de mes meilleurs souvenirs.
Assez méfiant de ce type de prestations au départ, j'ai été agréablement surpris de la qualité et du professionnalisme de tous les intervenants. C'était vraiment du lourd !
Le son et lumières retrace l'histoire de la batterie depuis le début de l'occupation; sa construction; l'activité naissante de la résistance; les bombardements allies; la visite du Feldmarschal Rommel et enfin en apothéose; l'attaque et la prise de la batterie par les 150 hommes restants du 9th Para Bn sous l'impulsion de son impétueux chef, le Col Terence OTWAY.

Ce qui m'amène à l'anecdote de la rencontre tout à fait fortuite et magnifique avec le petit-fils du Col OTWAY le mercredi 04 juin, alors que nous préparons le décors du son et lumières en vue de la répétition générale du soir.

Un homme de grande taille à l'allure générale du touriste lambda; appareil photo sur la poitrine; s'adresse à moi en anglais.
Il me demande si je fais partie des reconstitueurs chargés du son et lumière.
Il me dit ensuite qu'il aimerait rencontrer celui d'entre nous qui représentera le Col OTWAY.
Me voyant assez surpris de la question il précise "ah, oui au fait, je suis son petit-fils, sorry"
Et là, l'air de famille me saute aux yeux ! Il n'y a pas de doutes, c'est bien un OTWAY !
Me voilà pendant une paire de secondes un peu dans le même état qu'une jeune fille devant Patrick BRUEL.
S'engage alors une conversation des plus sympathiques avec un homme qui l'est tout autant.
Mr OTWAY m'explique que c'est la toute première fois de sa vie qu'il visite le site des exploits de feu son grand-père et qu'il a voulu le faire en toute tranquillité et en toute discrétions, afin de bien s’imprégner des lieux. Raison pour laquelle il a aussi choisi une heure de faible affluence pour s'isoler de la délégation très officielle qui l'entoure évidemment.
Je le mène alors vers le premier rôle de notre représentation ; Sébastien LEMONIER, avec lequel il échange quelques mots avant d’accepter une petite photo aux cotés du buste de son grand-père.



Il reprend ensuite sa visite en toute discrétion en précisant qu’il sera présent à la représentation, évidemment, et en promettant de venir nous revoir en privé avant la fin de son séjour.
Ce qu’il fera, puisqu’il viendra nous rejoindre « en coulisses » après le spectacle, accompagné de deux gorilles du Parachute Regiment.
Un peu à froid, nous lui demandons s’il accepterait de devenir membre d’honneur de l’association ; et sans hésitation et avec une fierté non feinte ; il accepte avant de devoir déjà nous quitter.

Nous espérons le revoir l’an prochain dans des conditions qui lui permettront peut-être plus de liberté.

Côté saut et pour résumer fortement :

Trois jours de largages étaient prévu les 04 ; 05 et 07 Juin sur diverses DZ du champ de bataille Britannique.
Le « grand jour » devait être le 05 avec 2 largages prévus pour notre groupe sur la très mythique et jamais ouverte DZ « N » de RANVILLE.
Cette drop zone à servi au 13th et 12th para Bns la nuit du 06 Juin et elle était convertie le lendemain en LZ pour les planeurs des  troupes Aérotransportées.
Mission du 13th Bn : libérer RANVILLE et sécuriser la LZ jusqu’à l’arrivée des planeurs.
Mission du 12th Bn : tenir RANVILLE et établir un écran défensif au Bas-de-Ranville en vue de contenir une éventuelle contre attaque venant de Caen.

Notre premier largage doit avoir lieu le matin et sera constitué de membres Pathfinder et de paras britanniques d’actives en tenue actuelle.
Ensuite la 16th Air assault Brigade effectuera un saut de masse depuis des avions gros porteur C130 (+- 300 paras) en début d’après-midi.
Ensuite le vétéran et ami; Jock HUTTON (13th Bn) effectuera un saut en tandem avec un membre de l’équipe nationale et chuteur OPS des « red devils ».
Enfin, la rotation dont je faisais partie devait clôturer le show en tenue et équipement strictement d’époque et regroupement au sol autour du vétéran et des paras anglais d’active.
Le plan idéal !

Le 04 le vent empêche tout saut sur l’ensemble de la Normandie.
Le saut prévus devait être effectué par des Rangers-Parachutistes Suédois sur la DZ « K » SANNERVILLE, utilisée le 06 juin par le 8th Para Bn. et les Royal Engeneers.
Mission du 8th Para Bn : détruire les ponts routiers sur la Dive à TROARN et BURE, ainsi que le pont ferroviaire de BURE.
Ensuite se placer en défensive face à la Dive sur les hauteurs du bois de BAVENT.
Ils réussiront leur mission malgré un largage et un regroupement catastrophique, comme ce fut le cas pour tous les autres Bataillons d’ailleurs.

le largage de nos amis Suédois est donc ajouté à ceux du 05 sur RANVILLE dès 0930 hrs du matin.
Après avoir récupéré les parachutes des premiers, je fille à CARPIQUET avec deux ou trois membres pour plier des parachutes.

Le second largage à lieu peu avant midi alors que je suis toujours à CARPIQUET à plier comme un malade en plein cagnard.

Ce que je ne sais pas, c’est qu’à RANVILLE tout est en train de tourner au vinaigre petit à petit.
La présence des autorités britanniques (le Prince Charles notamment) complique sensiblement les choses.
Notre présence aux côtés du Parachute Regiment n’est plus souhaitée…et ce qui devait être une saine collaboration avec l’armée tourne au « chacun pour soit et Dieu pour tous ».
Lamentable !

Vient s’ajouter à cela le traffic aérien et la sécurité.
Alors que notre largage était prévu vers 1700 hrs, nous n’avons aucune nouvelle à CARPIQUET et nous sommes en stand-by.
Nous ne le savons pas, mais notre C47 (que nous avions vu atterrir) se trouvait sur le tarmac de CARPIQUET et notre largueur était à bord avec les D-bags des parachutes du dernier largage, dont nous avions absolument besoin pour les pliages.
Il lui a été interdit de sortir de l’avion pour nous rejoindre tant que des officiels étaient présents sur le site, et cela pendant près d’une heure !!!
Nous voilà avec près de deux heures dans la vue quand nous nous équipons enfin vers 1900 hrs.
Notre C47 est reparti faire un show aérien sur les côte pendant ce temps et doit revenir nous charger après avoir fait le replein à Cherbourg Maupertus.

Là arrive l’incroyable !
Nous traversons le tarmac vers un C47 garé à l’opposée de la tour sur le gazon.
Il nous fait face et nous ne voyons pas que ce n’est pas le bon. Celui-ci; bien que peint aux couleurs du D-Day; n’est pas équipé pour le largage de parachutistes.

Qu’à cela ne tienne, le moral gonflé à bloc nous faisons une belle photo devant le zinc en attendant le retour de notre taxi…
Arrive alors une petite voiturette de golf avec à son bord un jeune homme en gilet jaune qui nous demande ce que nous foutons sur le gazon (sic). C'est un membre du personnel de l'aéroport.
Nous lui expliquons que nous attendons notre avion, et là il nous dit sans détours qu’il n’y a plus aucun avion prévu aujourd’hui sur les plans de vol.
La tour va fermer et nous sommes priés de vider les lieux !!!

Notre largueur tente de rentrer en contact avec notre pilote, mais tout contact est devenu impossible (les réseaux ont été brouillés !!!)
Merci Mr OBAMA !

C’est fini, on rentre, incrédules et dégoûtés.
Le moment attendu depuis plusieurs années vient de s’écrouler pour des détails de timing dont nous n’avons encore aucune connaissance à cet instant.

Nous l’apprendrons le lendemain, après avoir perdu 1 heure à cause de la sécurité de l’aéroport un autre coup du sors à mis un point final à l’aventure.
Lorsque notre C47 est parti faire le plein à Cherbourg il lui a été interdit de redécoller car l’espace aérien entre Cherbourg et Caen (excusez du peu ! ) a été totalement fermé en raison de la présence au sol du Président OBAMA.
Comme les réseaux ont été brouillés, le pilote n’a pas pu nous avertir à temps.
C’est finalement le 07 Juin à 0930 hrs du matin; sous une pluie battante et un plafond bas; que je vais faire mon saut sur la DZ « K ».
Comble de malchance, les rotations vont se succéder tout au long de la journée (5 au total) sur la DZ « K »…sous un soleil radieux.
2014 n’était pas mon année…
Je suis certes content et honoré d’avoir pu au moins faire ce saut, mais il ne correspondait pas à ce à quoi nous nous étions préparés et ne suffira pas à nous faire oublier cet échec, ;ce rendez-vous manqué de RANVILLE.

Autre moment fort du séjour, puisqu’il s’est terminé en beauté par la marche dite « des commandos ».
Marche organisée et menée par le groupe « France44 » en mémoire des 177 commandos Français du Commandant KIEFFER, débarqué le 06 juin sur les plages d’Ouistreham.
La marche rallie Ouistreham à la « ferme des commandos » d’Amfréville.
Pour l’occasion ; et n’ayant pas de tenue commando Kieffer ; je me suis joint à quelques amis de l’association « Tommy & Caux » pour reconstituer la jonction entre les paras et glidermen de la tête de pont et les commandos.
Après avoir effectué la jonction au pont de Bénouville; plus connu sous le nom de « Pegasus Bridge »; nous avons terminé la marche avec les commandos jusqu’à Amfréville, en agrémentant le parcours de petites saynètes totalement improvisées.
Je félicite au passage les gars qui ont fait l'entièreté de cette marche (+- 18 Km) avec l'équipement commando complet (les commandos étaient partculièrement chargés) et le battle dress en laine sous un soleil de plomb !
C'est là qu'on regrette la douceur; la légèreté et la fraîcheur d'une sympathique M42 !

A l’issue de la marche j’ai rejoint les amis du CLG à Carentan pour un repas bien sympathique ou nous avons échangé nos expériences personnelles de ce 70ème, qui fut manifestement éprouvant pour tout le monde.

Place aux photos…
Les photos proviennent principalement de facebook et sont entre autres des clichés de Sebastien SERAFFIN ; Lilli MARLENE (pseudo d’une photographe amateur hollandaise d’Arnhem) et Nicolas BUCOURT (Tommy & Caux)

_________________


Dernière édition par mc los le Mar 8 Juil - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 12:07

D'abord quelques photos prises sur le camp:

Coucher de soleil sur "Snaffu Special"



Passage d'une formation de C47 sur la batterie





Quelques photos prises avant la répétition générale du spectacle.





Rencontre inattendue avec le fils et le petit-fils (Stephen SMITH) d'un parachutiste du 9th Bn; le Pvt Thomas William SMITH; dont les restes sont toujours ensevelis quelque part dans la batterie.



Autre rencontre marquante; ou plutôt retrouvaille; celle avec Herbert "Bertie" MARSH (12th para Bn).
Bertie; que je connais maintenant depuis plus de 3 ans; était en Normandie avec la délégation officielle des vétérans du Parachute Regiment.
Je ne communique jamais avec lui, car il n'utilise pas internet, et pourtant il avait réussi à savoir que j'étais sur la batterie de MERVILLE.
Il a donc faussé compagnie à la délégation (il m'a avoué en avoir un peu assez du protocole) et est venu à ma recherche sur la batterie, demandant à tout qu'il croisait en tenue, dans la foulle, s'il me connaissait.
Il a fini par tomber sur un membre de France44 qui me connaissait, et qui est venu me chercher.
J'ai été profondément touché par sa démarche, dès que j'ai compris qu'il n'était pas là par hasard.
C'est un peu le monde à l'envers, mais c'est très touchant.







Moment de détente en soirée sur la batterie. Le membres bretons et le membre breton d'adoption autour de "Gwen a du" pour le "coup d'cid"


_________________


Dernière édition par mc los le Dim 27 Juil - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 12:29

Quelques photos de la partie saut:

05 Juin 1000 Hrs, DZ "N": le C47 "Drag'em out" vient de larguer les rangers-parachutistes suédois et fait un passage bas...TRES BAS !!!
J'ai senti l'odeur des gaz d'échappement à son passage au-dessus de moi.



Photos très symbolique avec les coquelicots sur la DZ "N":




05 Juin 1830 hrs, aéroport de CARPIQUET, l'attente...



05 Juin 1900 hrs, aéroport de CARPIQUET:
Photo souvenir avec David DENNIS et Monty devant le ....mauvais avion  Very Happy 



Photo de groupe devant le même avion. On y croit encore !!!
L'annulation va arriver 2 minutes après ce cliché.
(Je suis second à partir de la droite, premier rang)



07 Juin, 0915 hrs, en route pour la DZ "K" SANNERVILLE.
Là, j'étais encore sec...
Le plus dur de ce saut aura été de ressortir du champs de colza dans lequel j'avais atterrit.
Cela a été réellement éprouvant de rejoindre le point de RV à travers cette végétation, avec un parachute et un équipement alourdis par des litres d'eau absorbés.
Le colza "transgénique" Normand c'est du costaud ! Par contre ça forme un beau matelas à l’atterrissage  Very Happy 



Mon montage vidéo de ce saut, filmé depuis la caméra fixée sous la jugulaire de mon casque.
Vous remarquerez que j'ai eu de beaux twists (torsades) et que j'ai frôlé l'inversion de voilure.
Je suis tombé comme une pierre sur +- 100 mètres.
Quand le sors s'acharne ...

https://vimeo.com/99410982

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Super résistant



Messages : 530
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 13:02

Merci Serge pour ce partage, belles photos et belles rencontres.
J'adore la vidéo, impressionnant, on se rend compte de la difficulté de l'ouverture  affraid 
Super, le passage en noir et blanc.

_________________
"Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute..."
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 13:10

Enfin pour finir des photos de la marche des commandos du dimanche 08 Juin.

Notre petit groupe à notre arrivée au pont de Bénouville.
Nous avons été littéralement mitraillés de photos par le flux incessant de touristes à cet endroit.

Adrien et Jérem représentent des glidermen du 2nd Bn the Ox&Bucks Light Infantry; auteurs du coup de main sur le pont.
Nicolas (blessé) représente un sergeant du Glider Pilots Regiment.
Quand à moi, je représente un isolé du 13th para Bn, égaré de la nuit.





Quelques photos prises sur le pont











Photo de groupe avec les commandos au pont, après la jonction



Quelque saynètes improvisées sur le parcours de la marche.













Quelques ruines trouvées au hasard du parcours agrémentent utilement une saynète.







La "ferme des commandos" à Amfréville.
Amfréville a été définitivement libéré par le commando KIEFFER dans l'après-midi du 06 Juin.
Ils y font la jonction avec quelques éléments paras britanniques isolés.
Amfréville; qui était l'objectif secondaire du 9th para bn; avait déjà été attaqué tôt le matin par les survivants du raid de MERVILLE mais qui; en sous nombre; n'avaient pu s'y maintenir.
Les survivants ont du se retrancher dans le château d'Amfréville, sous les pression constante de l'ennemi, et y résister jusqu'à l'arrivée; d'abord de commandos britanniques; avant l'attaque définitive du commando KIEFFER.
Les commandos britanniques de leur côté avaient pour mission de prendre la batterie de MERVILLE en cas d'échec des paras.
Ce qu'ils ont du faire dans la journée du 06 juin.
En effet, après que les survivants du 9th Para Bn aient détruit les canons et quitté les lieux en emportant leurs blessés transportables vers leur second objectif; le Hameau Oger et Amfréville; les allemands ont réoccupé le site et tenté de remettre en batterie leur artillerie côtière.
Un canon sur les 4 arrivera à tirer quelques obus à une cadence dérisoirement lente, mais le site sera définitivement réduit au silence par l'attaque ultime des Marine Commandos Britanniques.







La photo de groupe finale avant de rejoindre la batterie de MERVILLE en camion.


_________________


Dernière édition par mc los le Mar 8 Juil - 18:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 13:12

Merci super Résistant !

Oui, ça va très vite et ce n'est pas bien grave, mais ça a été un peu chaud pendant 2 à 3 secondes.
Surtout que nous n'étions pas très haut.

Comme disent les anglais: "shit happens ! "

_________________


Dernière édition par mc los le Mar 8 Juil - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mimi



Messages : 2312
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 48
Localisation : la belle ville de Cherbourg

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 15:09

merci pour le reportage Serge , complet comme tu sais les faire , bisous Mimi
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 16:27

Avec plaisir mimi.
Ben oui, une semaine, ça fait beaucoup de choses à raconter  Very Happy 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
GOODY



Messages : 259
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 49
Localisation : Région Rouennaise

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 16:58

Superbe ton report serge! Very Happy  ainsi que toutes ces photos; je trouve celle du snafu avec le halo du soleil simplement magnifique. cheers 
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 18:07

Merci Goody.
Celle du Snaffu est de Thomas GERMAIN, un jeune membre "France 44" de Metz.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arilou



Messages : 629
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 18:48

Bravo pour ce reportage et désolé que tout ne se soit pas passé comme prévu pour toi.

Merci pour ce partage et de prendre le temps de nous narrer tout cela !   
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3516
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 20:14

superbe vidéo (même si c'était chaud) et magnifiques photos.

des tenues très poussées, des visages marqués par la fatigue (ou la bringue  Laughing ). Tout simplement excellent !

Question à 2 balles de sten :y a-t-il un risque que le parachute se mette en torche ? vu qu'il s'est un peu refermé...

pour le remettre en place, t'as écarté les suspentes ?


_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 21:51

Avec plaisir mon bon Seb  Very Happy 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mar 8 Juil - 22:05

mirabelle écoute a écrit:
superbe vidéo (même si c'était chaud) et magnifiques photos.

des tenues très poussées, des visages marqués par la fatigue (ou la bringue  Laughing ). Tout simplement excellent !

Question à 2 balles de sten :y a-t-il un risque que le parachute se mette en torche ? vu qu'il s'est un peu refermé...

pour le remettre en place, t'as écarté les suspentes ?


Non non, j'ai été très sage sur cette période. Mais les nuits furent courtes et les journées longues.

Côté mal fonction du parachute; le risque existe en effet que la voilure se referme, mais c'est très rare depuis qu'il y a des filets anti-inversion sur les bords d'attaque de la voilure.
Les causes peuvent en être un "vol d'air"; lorsque l'on passe au-dessus d'un autre parachutiste par exemple; ou un mauvais coup de vent latéral, ce qui semble avoir été mon cas, ici amplifié par des conditions très humides.
Mais bon, cela n'a duré qu'une seconde. Il n'y a pas mort d'homme  Very Happy 
Sinon la torche est un phénomène qui se produit plutôt au tout début de l'ouverture, et là on parle de mal fonction à haute vitesse.

Les twists; ou "torsades"; sont une mal fonction courante et bénigne qu'on résout généralement assez vite en écartant les élévateurs et en pédalant de manière à provoquer un mouvement de rotation.
Il faut cependant le résoudre dans des délais relativement courts, car la chute est assez rapide vu que la surface de voilure est réduite par le resserrement des suspentes.
Il peut arriver (c'est rare mais c'est déjà arrivé à un camarade à l'armée) que le nombre de twist soit tellement important que l'ouverture du parachute de réserve s'impose pour freiner la chute, surtout avec du matériel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bergamotte



Messages : 705
Date d'inscription : 25/09/2012
Age : 67

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 8:22

merci Serge pour ce beau reportage et ces très belles photos
bergamotte
Revenir en haut Aller en bas
Hercule



Messages : 690
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 62
Localisation : Dans le fond des bois - Cérans - Foulletourte -Sarthe

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 8:50

Bonjour mc los  .
Merci pour le compte rendu et ces magnifiques clichés .
Hercule.
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3516
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 10:10

mc los a écrit:
Non non, j'ai été très sage sur cette période. Mais les nuits furent courtes et les journées longues.

Côté mal fonction du parachute; le risque existe en effet que la voilure se referme, mais c'est très rare depuis qu'il y a des filets anti-inversion sur les bords d'attaque de la voilure.
Les causes peuvent en être un "vol d'air"; lorsque l'on passe au-dessus d'un autre parachutiste par exemple; ou un mauvais coup de vent latéral, ce qui semble avoir été mon cas, ici amplifié par des conditions très humides.
Mais bon, cela n'a duré qu'une seconde. Il n'y a pas mort d'homme  Very Happy 
Sinon la torche est un phénomène qui se produit plutôt au tout début de l'ouverture, et là on parle de mal fonction à haute vitesse.

Les twists; ou "torsades"; sont une mal fonction courante et bénigne qu'on résout généralement assez vite en écartant les élévateurs et en pédalant de manière à provoquer un mouvement de rotation.
Il faut cependant le résoudre dans des délais relativement courts, car la chute est assez rapide vu que la surface de voilure est réduite par le resserrement des suspentes.
Il peut arriver (c'est rare mais c'est déjà arrivé à un camarade à l'armée) que le nombre de twist soit tellement important que l'ouverture du parachute de réserve s'impose pour freiner la chute, surtout avec du matériel.



pour l'ouverture du ventral, ça ne risque pas de s'emmêler avec le dorsal ?




_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 10:32

Avec plaisir Bergamote et Hercule.

je précise encore que; hormis les photos du C47 en passage bas et la photo avec Mr OTWAY; qui sont de moi, les autres clichés ont été pris par d'autres aimables photographes, dont certains sont cités en début de reportage.  Wink 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 10:41

mirabelle écoute a écrit:




pour l'ouverture du ventral, ça ne risque pas de s'emmêler avec le dorsal ?




Non, parce que le ventral va se déployer à 45° vers l'avant.
Les deux voilures (pour autant que la voilure principale soit partiellement ouverte ) vont se "partager" l'air et la portance.
La voilure principale va prendre une légère inclinaison vers l'arrière.

En cas de mal fonction à haute vitesse il n'y a pas trop de questions à se poser  Laughing  ça simplifie le problème.

Le plus gros risque au final avec le ventral c'est la proximité des autres parachutistes dans le cadre d'un saut de masse.
Le risque d'envoyer son ventral dans les suspentes du copain est bien réel et bien entendu excessivement dangereux , surtout avec les aides à l'extraction (MIRPS) qui projette la voilure à +- 10 mètres.
Il faut un peu de sang froid et prendre une seconde pour observer et communiquer avec le copain pour qu'il s'éloigne (s'il peut) avant de manipuler dans ce cas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dog green



Messages : 22
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 49
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 11:34

Merci Serge de nous faire partager ces moments. La tenue para Brit a vraiment de la gueule! Un beau report de ta part. Chaud quand même ton saut!! J'aurais vraiment voulu faire un tour du coté de Merville mais il y avait tant et tant de choses à voir et à faire pendant cette folle semaine!

Revenir en haut Aller en bas
TAYLOR



Messages : 2037
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 51
Localisation : NORMANDIE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 14:44

merci serge pour ce récits et photos
je pense que sa va faire un article dans militaria !
j'ai cru voir une femme dans le C47
merci bien !

_________________
CAPTAIN.
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3516
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 16:49

merci Serge pour les précisions.  Very Happy 

_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Chaudard



Messages : 1465
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 58
Localisation : Dans ch'Nord

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 17:55

Magnifique ces photos Serge
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 19:11

TAYLOR a écrit:
merci serge pour ce récits et photos
je pense que sa va faire un article dans militaria !
j'ai cru voir une femme dans le C47
merci bien !

Bien vu Frédo !
En effet notre touche féminine est Hollandaise et s'appelle Floor VERMEULEN.
Elle est membre de l'assoc depuis plus longtemps que moi et a près de 50 sauts à son actif .
Elle s'est lancée dans l'aventure un peu par défit personnel et ensuite elle a pris goût.
Elle se démerde comme un chef !
En plus elle est super sympa, ce qui ne gâche rien.

Le problème s'est de lui trouver un uniforme crédible.
Elle aimerait représenter les agents féminins SOE, mais une salopette SOE et un casque en toile SOE; même en copie; ça coûte les yeux de le tête.
Sur la vidéo elle a sauté avec une robe que Pacale lui avait prêtée et une salopette de saut actuelle en guise de salopette SOE.
Côté casque il a bien fallu qu'elle mette un casque MKII à défaut d'autre chose.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3516
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Mer 9 Juil - 20:03

c'est génial ça.
c'est sûr que coté uniforme, doit pas y avoir grand chose pour elle.

_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE   Aujourd'hui à 13:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mon 70ème du côté des Brits, à la batterie de MERVILLE
» Les Bafta Brits Awards : une magnifique soirée avec les stars !
» 70ème Anniversaire de la Bataille des Ardennes
» Operation Market Garden 2014
» 70ème Anniversaire des Combats de la Libération de la Savoie et du Parachutage du Col des Saisies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: Manifestations :: Vos Sorties-
Sauter vers: