CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MARKET, les chiffres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gennaker



Messages : 1146
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: MARKET, les chiffres   Mer 17 Sep - 9:55

17 septembre, 70ème anniversaire de l'Opération Market Garden, Market pour le volet Airborne :

875 B 17 sont envoyés bombarder 117 batteries de Flak, et un aérodrome aux Pays Bas.
815 B 17 attaquent les batteries et 6 attaquent Eisenach. 2 B 17 sont perdus ; escorte assurée par 141 P 51. 1 P 51 est perdu.
503 P 38, P 47 et P 51 escortent la First Airborne Army au dessus de la Hollande. Ils rencontrent 30 chasseurs, en descendent 7 pour aucune perte. Ils détruisent 107 positions de Flak, pour la perte de 6 P 47 et P51.
Du 17 au 26 Septembre, l' US IX Troop Carrier Command, attachée à la First Allied Airborne Army, soutien de Operation MARKETde la manière suivante :
Avions envoyés: 3,996 dont 3,634 avec succès
Gliders envoyés: 1,899 dont 1,635 avec succès (dont 320 Airspeed Horsas)
Pertes : 98 avions et 137 gliders
Troupes larguées par para ou glider : 30,481
Vehicules : 1,001
Artillerie : 463 pièces (75 mm Howitzers)
Tonnes d'équipement, carburant : 3,559 t

101st Airborne casualties :
72 jours de combat
752 tués
2151 blessés
398 disparus ou capturés


82nd Airborne casualties
68 jours de combat
80       MIA  

2,617     WIA    

523        Injured 

658     KIA
 

_________________


There's been passages and verses written
On the bravery and courage of men
But nothing will surpass the crossing
Of the AIRBORNE at Nijmegen bridg
es.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur Chaudard



Messages : 1466
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 58
Localisation : Dans ch'Nord

MessageSujet: Re: MARKET, les chiffres   Mer 17 Sep - 18:25

Merci Gennaker pour ce rappel et ces précisions.

Amicalement

Didier
Revenir en haut Aller en bas
TAYLOR



Messages : 2037
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 51
Localisation : NORMANDIE

MessageSujet: Re: MARKET, les chiffres   Jeu 18 Sep - 8:11

merci denis
market une bataille que je connais peu

_________________
CAPTAIN.
Revenir en haut Aller en bas
mirabelle écoute



Messages : 3517
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 43
Localisation : Au pays des fayots

MessageSujet: Re: MARKET, les chiffres   Jeu 18 Sep - 8:55

beaucoup d'engagement en hommes et matériels pour une opération qui aura buté tout prêt de son objectif final : Arhnem.


_________________
Fighting Sixth !
 
 
« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) celles qui font la même chose ; 2) celles qui font le contraire ; 3) et surtout celles qui ne font rien.  »
 
Georges S PATTON Jr
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: MARKET, les chiffres   Lun 29 Sep - 11:52

Merci Denis pour ces chiffres, toujours assez effrayants.

Pour info côté British et Polonais:

Sur 11920 hommes largués ou déposés sur le secteur d'Arnhem et Driel (Polish Parachute Brigade) regroupant les hommes de la 1st Airborne Division; du Glider Pilot Regiment et de la Polish Parachute Brigade; seuls 3910 rejoindrons les lignes amies après la bataille.

L'on estime les pertes (chiffres Wiki et Pégasus Archives) à 1485 Tués ou décédés des suites de leurs blessure et 6252 disparus ou prisonniers.

A cela il faut ajouter 395 tués et 129 disparus ou prisonniers parmi les personnels naviguant de la RAF et du IX Troop carrier command.
On estime à 345 membres d'équipage; dont 222 tués et 123 disparus ou prisonniers; et 66 avions, les pertes subies uniquement durant les 3 opération principales de ravitaillement.
Seules 200 tonnes de resuplay sur 1500 ont pu être récupérées par les troupes assiégées dans Oosterbeek.

Ne pas oublier les 453 victimes civiles d'Arnhem; Oosterbeek; Driel et Renkum et les 104 tués et 244 disparus ou prisonniers d'autres unités ( non Aéroportées) du XXX corps engagées dans les derniers jours de la bataille.

Les chiffres sont évidemment toujours discutables en raison des divers rapports et surtout du moment de décompte.
On sait par exemple qu'un certain nombre de disparus a rejoint les lignes bien après la bataille (parfois plusieurs mois).

Ce qu'il restera de cette bataille; outre un sentiment de "victoire" dans la défaite; c'est la combativité extrême des parachutistes britanniques et polonais qui devaient tenir 2 jours et ont combattus durant 9 jours et 9 nuits dans ce que les allemands appellerons "Der Hexsenkessel" (littéralement le "chaudron des sorcières" ou encore " Devil's Caldron" pour les anglais)

A bout de forces et aux limites de la résistance physique et mentale, ces hommes auront confirmé à Arnhem leur réputation de "red devils", forçant le respect de leurs ennemis.

On peut aussi discuter "jusqu'à plus soif" de la qualité de cette opération et de la crédibilité de ses plans.
Le "coup" du très controversé Maréchal Montgomery pose évidemment de nombreuses questions; surtout au sujet d'Arnhem.
Est-il raisonnable d'un point de vue stratégique; de larguer des paras; de jour; en plusieurs lifts sur 3 jours,par manque d'avions, annulant tout effet de surprise pour les vagues secondaires, alors qu'on sait que pour qu'une opération aéroportée ait une chance de succès, la surprise et la rapidité sont les clés ?
Est-il raisonnable de penser qu'un corps d'armée blindé puisse atteindre un objectif situé à plus de 100 km en territoire ennemi en 2 jours ?
Pourquoi n'a-t-on pas réitéré le "coup de main" du Major HOWARD a Bénouville sur l'extrémité sud du pont d'Arnhem, qui offrait pourtant une belle zone d'atterrissage entre le Rhin et la briqueterie ?
Pourquoi ne pas avoir largué la Brigade Polonaise le 17 à cet endroit en complément de planeurs ?

Ce qui est également remarquable et assez rare que pour mériter d'être souligné, c'est l'esprit "chevaleresque" mutuel dont ont fait preuve les unités engagées dans cette terrible bataille.
Les paras ont pourtant été opposés exclusivement à des troupes SS pendant ces 9 jours de combats ( 9 et 10 SS + sous unités et unités école).
Les blessés et prisonniers ont toujours été traités avec respect des deux côtés.
Le dimanche 24 septembre une trêve de deux heures à même permis aux paras et glidermen, encerclés dans le mouchoir de poche d'Oosterbeek, de remettre leurs blessés, parfois accompagnés de personnel soignant, aux allemands.
Les anglais n'avaient plus de matériel pour les soigner et les allemands les ont évacués vers leurs propres hôpitaux d'Arnhem, ou ils ont reçu les mêmes soins et attentions que les blessés allemands.

_________________


Dernière édition par mc los le Lun 6 Oct - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gennaker



Messages : 1146
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: MARKET, les chiffres   Lun 6 Oct - 21:32

Oui Serge… on peut discuter longtemps sur le réalisme du plan de Monty… N'empêche! il est aujourd'hui établi que le 1/508th pouvait prendre le pont routier sur la Waal à Nimègue DES le 18 septembre!!!! et alors… les blindés alliés n'étaient plus qu'à 16 km de Arnehm, dont le pont était toujours aux mains des paras Britanniques… cela n'a pas tenu à grand chose…

Mais Gavin a rappelé le 1/508th pour protéger la LZ de Groesbeek….

_________________


There's been passages and verses written
On the bravery and courage of men
But nothing will surpass the crossing
Of the AIRBORNE at Nijmegen bridg
es.
Revenir en haut Aller en bas
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Re: MARKET, les chiffres   Lun 6 Oct - 22:41

Incroyable ! Je l'ignorais.

Evidemment c'est facile pour nous de ré-écrire l'histoire 70 ans plus tard, mais c'est sûr que bien des erreurs ont mené à l'échec final de cette opération.

Ce qui me surprend toujours côté anglais, c'est cette impression de victoire quand on se balade à Arnhem.
Quand on parle avec des vétérans (et il n'y en a vraiment plus des masses) on a l'impression qu'ils n'éprouvent aucune amertume; ni rancœur; ni état d'âme par rapport à un plan ou ils ont quand-même été totalement lâchés et livrés à eux-mêmes dans une mission déjà quasi impossible dès le départ.
Ils étaient sacrifiés dans un combat totalement disproportionné, mais estimaient être préparés pour ça.
Quand le 25 l'évacuation de la poche est décidé, des 3000 survivants, plus de 60% sont des parachutistes non combattants (logisticiens;cuisiniers;infirmiers; administratifs); tous iront jusqu'au bout d'eux-même ! Un seul commandant de bataillon rejoindra les lignes à la nage vivant.(Lt.Col Robert PAYTON-REID; CO 7th Bn The King's Own Scottish Borderers Regiment (glider) )
Le Général Sosabowisky qui:; dans "Un pont trop loin" demande à BROWNING s'il est du côté des alliés ou des allemands quand il présente les plans, est véridique. C'est dire si on les envoyait au casse-pipe, parce que Sosabowski n'était pas vraiment ce qu'on peut appeler "une moule"

Même côté population on a l'impression que cette ville a été libérée le 17 septembre 44.
On parle très peu de la "vraie" libération de cette ville en avril 45 par la 49th Brit. Inf. Div .
Alors qu'elle n'a pas été libérée par la 1st British Airborne; la ville est devenue indissociable de cette unité.

Quelques exemples de ce qu'on peut voir à Arnhem et Oosterbeek et qui illustre cet état d'esprit:









L'Hôtel de ville d'Oosterbeek:



Une des affiches géantes qu'on pouvait trouver à divers endroits d'Arnhem, Oosterbeek et Renkum.



On pourrait croire que cette décoration est particulière pour le 70ème, mais pour y avoir été à plusieurs reprises hors commémos je peux dire que ces villes maintiennent en permanence ce soutien ostentatoire aux red devils.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MARKET, les chiffres   Aujourd'hui à 1:15

Revenir en haut Aller en bas
 
MARKET, les chiffres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tourisme... les chiffres
» Des jeux de lettres et de chiffres en grilles.
» Devinettes : suite logique de chiffres...
» 1er FREE MARKET de l'Indre
» apprendre les chiffres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: Histoire Diverses-
Sauter vers: