CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Opération CALBAN. 5th Squadron Belgian SAS - 05 au 11 septembre 1944

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mc los



Messages : 2630
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 48
Localisation : HEUSY, Wallonie, BELGIQUE

MessageSujet: Opération CALBAN. 5th Squadron Belgian SAS - 05 au 11 septembre 1944   Mer 22 Oct - 21:44

Le 06 septembre dernier, la section belge du groupe « Pathfinder Parachute Group Europe » a organisé un saut de commémoration en Belgique, à PEER, en région flamande.

Bien que PEER se souvienne avec ferveur tous les ans depuis 1944, ce saut de reconstitution était une première et ; en ce qui nous concerne; le tout premier saut de commémoration sur notre sol national.
Inutile de dire que c’était un saut très spécial et émouvant qui restera gravé dans nos mémoires.

PEER est situé au nord-ouest de LIEGE dans une région flamande appelée le « Limbourg », proche de la frontière des Pays-Bas.
La ville la plus proche est BREE.
C’est une très belle région sans relief mais au paysage très varié, entrecoupé de pâtures et de bois, principalement de pinèdes. Le sol de cette région géologique appelée la «Campine » étant majoritairement sablonneux.

Cette petite ville serait à ce jour totalement inconnue si en septembre 1944, deux sticks de parachutistes SAS belges n’y avaient opéré derrière les lignes ennemies.
Située non loin du terrain militaire de Bourg-Léopold et de la base aérienne de Kleine-Brogel, cette zone sera aussi ; quelques jours plus tard ; la base de rassemblement d’où s’élanceront les forces terrestres (Market) de l’opération « Market-Garden ».

Mais revenons au début de Septembre 1944.
Les forces alliées ont maintenant pénétré en profondeur sur le territoire belge et talonnent des forces ennemies en déroute.
Toutefois, l’état major allié craint que les allemands ne recule que pour mieux se regrouper derrière le canal Albert pour y regrouper des forces et y établir une ligne de résistance solide.
Avant d’aborder cette zone critique, l’Etat-Major veut connaître les intentions de l’ennemi.
Ce sera un boulot sur mesure pour les SAS belges.
L’opération sera baptisée « CALIBAN ».
Avec les opérations « NOAH », « BRUTUS » et BERGBANG », il s’agira de la dernière mission parachutée effectuée par les SAS belges sur leur territoire national, avant d’opérer aux Pays-Bas et au coeur de l'Allemagne.
L’ultime mission sur le territoire belge (non aéroportée) sera la mission de reconnaissance sur jeep baptisée « REGENT » et qui aura lieu dans les Ardennes, dans la région de BURE, durant la terrible bataille des Ardennes en Décembre 44-janvier 45.



CALIBAN est une mission de harcèlement, mais avant tout de renseignement.
La nuit du 05 au 06 septembre 1944 un stick de 14 hommes sous le commandement du Lt Freddy LIMBOSCH est largué au Sud-Ouest du bourg de PEER alors qu’un second stick de 11 SAS sous le commandement du Lt J. GHYS est largué un peu plus au nord ; à MEEUWEN

Le Lt Freddy LIMBOSCH au camp pour volontaires belges de la Joliette; CANADA en 1940



Dès leur arrivée au sol, des patrouilles sont envoyées dans le secteur PEER-GRUITRODE-BREE.
Le secteur semble calme et peu occupé par les troupes ennemies.
Ces nouvelles rassurantes sont immédiatement transmises à LONDRES

Le 07 les SAS sont informés par la résistance que l’avant-garde de la 2nd British Army a établi une tête de pont au-delà du canal Albert. Les alliés s’approchent d’HELCHTEREN

Le 8, les SAS décident de monter une embuscade sur la route d’HELCHTEREN à BREE.
A cette occasion ils constatent avec stupeur qu’au lieu de fuyards se dirigeant vers l’est, ce sont des milliers de SS et de parachutistes qui partent en contre-attaque vers l’Ouest.

Le Lt LIMBOSCH part avec un guide du maquis en direction de LINDE pour obtenir plus de renseignements sur l’ennemi.
En traversant un bois au sud de PEER, ils aperçoivent 2 postes de mitrailleuses ennemies qui leurs barrent la route.
Il leur faut pourtant traverser un champ en plein dans l’axe de tir des mitrailleuses.

Le guide et un premier SAS traversent le champ en bons successifs rapides.
Vient le tour du Lt LIMBOSCH.
Alors qu’il s’élance depuis la lisière du champ, la fusillade éclate.
Le groupe est séparé mais le message sera transmis à temps.
Le corps du Lt LIMBOSCH ne pourra être relevé que le 10 par des civils.
Il sera découvert ; atteint de plusieurs balles ; ses armes à ses côtés ; tous ses chargeurs sont vides !

Ce même 10 septembre, la base des SAS est attaquée.
Les SAS ne font pas le poids et décrochent en bon ordre.
Le Squad du Sgt J. MELSENS est prit à partie par une batterie d’artillerie positionnée au nord de BOCHOLT.
Le Sgt MELSENS est tué par une salve.
Les combats entre les SAS et les allemands feront toutefois une cinquantaine de pertes côté ennemi.

Feuillet mortuaire du Sgt MELSENS



Le 11 septembre, les britanniques s’emparent de PEER et réalisent la jonction avec les parachutistes belges.

Les SAS sont rapatriés vers leur nouvelle base établie à TERVUREN (périphérie de Bruxelles) en attente de nouvelles missions.

Tervuren fin 1944



Défilé du 03 décembre 1944 à Bruxelles



C’est donc pour commémorer cette mission ; absolument inconnue des livres d’histoire, comme tant d’autres ; et en mémoire du Lt LIMBOSCH et du Sgt MELSENS, que nous avons sauté ce 06 septembre 2014 ; 70 ans plus tard.

Le personnage du Lt LIMBOSCH mérite que l’on s’y attarde un peu.
Il était ingénieur agronome au Canada lorsque la guerre éclate en Europe.
Expatrié belge il veut immédiatement rejoindre les troupes combattantes.
Un camp de regroupement pour les volontaires belges est établis à « la Joliette ».

Lt LIMBOSCH 1940



L’officier d’artillerie de réserve Eddy BLONDEEL est lui aussi au canada à cette période, mais lui y fait des études de dentisterie.
Celui qui deviendra plus tard le « Captain BLUNT » comme l’appelaient les anglais ; chef des parachutistes SAS belges du 5th Squadron ; rejoint lui aussi « la Joliette ».
Il y devient le chef de la « division belges », en réalité une trentaine d’hommes qui rejoint l’Angleterre dès 1940.



Caricature du Cpt Blondeel croquée par le Lt Renkin. Toujours avide de connaissances, le Cpt Blondeel avait la réputation de toujours prendre des notes, dans toutes les situations.



Cpt Blondeel à l'entraînement en Angleterre. Ils n'avaient pas encore été dotés du casque para.



A partir de ce moment LIMBOSCH et BLONDEEL ne se quitteront plus.
Ensembles ils effectueront le parcours du combattant qui les mènera jusqu’au 5th Squadron belgian SAS.
Autant dire que le Capitaine BLONDEEL sera profondément affecté par la perte de son ami.

Photos de SAS belges à l'entraînement en Angleterre et en Belgique après la libération











Leur première base d'entraînement à Fritz Hill (1941 > 1943)



L'entrée de la base en 2014



Leur base en Ecosse LOUDOUN Castle (1943 > 1944)



De nos jours le quartier du 1er Bataillon de Parachutistes ( 1 Para) ; établis dans la citadelle de DIEST ; porte le nom de « quartier LIMBOSCH ».



Le bataillon ; aujourd’hui dissout ; (étonnant remerciement du gouvernement pour services rendus !!!!) était le garant des traditions des parachutistes SAS belges. Ils en portaient l’insigne (métallique) et en avaient la devise « Who dares wins » (qui ose gagne)
La citadelle est aujourd’hui déserte et ce sont des bénévoles ; anciens du Bataillon ; qui assurent la gestion du musée SAS,  à leurs frais !!



Pour voir l'entièreté du reportage:

http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org/t2405-operation-caliban-septembre-1944-septembre-2014

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Opération CALBAN. 5th Squadron Belgian SAS - 05 au 11 septembre 1944
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opération CALBAN. 5th Squadron Belgian SAS - 05 au 11 septembre 1944
» Libération de Besançon - 8 septembre 1944
» P902 Libération
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09
» Opération réussi - geslaagde operatie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: SAS and Special forces-
Sauter vers: