CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'épopée de Ragsman Cone (101AB/506TH)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: L'épopée de Ragsman Cone (101AB/506TH)   Dim 21 Oct - 19:10

Goody a écrit:
Tout ce qu'on retrouva de lui en Normandie fut sa plaque d'identification.
L'armée désignait la religion par une lettre sur ces plaques:
H: pour les juifs
P: protestant
C: catholique

On imagine que Cone ne voulait pas être attrapé avec ce "H" sur la poitrine.

Cone sauta avec son stick et attérit dans une haie avec un autre parachutiste de son escadron. Les deux combattirent les allemands armés de mitraillettes. Pendant le combat, les allemands arrosèrent la haie et touchèrent Cone sous l'épaule gauche, lui cassant le bras. Un autre tir toucha l'autre para à la tête, le tuant sur le coup.

Blessé, Cone ne put plus longtemps utiliser son garand M-1, il sa diriegea donc vers une ferme. Effrayé à l'idée d'être tué parcequ'il était juif, il enfouit sas plaques dans le sol. Quand le Lt. Alex Bobuck découvrit les plaques, il le mentionna "tué au combat".
Ses parents avaient même reçu des sommes provenant de son assurance vie.
Cone fut caché par le fermier, mais après 2 jours, il le remit aux allemands, ceux-ci soignèrent son bras et le transférerent dans un camp de prisonniers. Un de ses copains prisonnier fut relàché et informa l'armée que Cone était toujours en vie.
Sa famille remboursa l'argent de l'assurance. Cone passa les huit à neuf mois suivants dans 3 camps différents.
Les soviétiques libérèrent les prisonniers américains au camp de Kristin. La plupart des américains luttèrent avec les soviétiques pour être sur d'opérer la jonction avec les leurs. Cone avait trouvé un ami parmi les prisonniers.
Après un mois de combats avec les soviétiques, ils décidèrent de retourner par leurs propres moyen dans leurs lignes. Avec
del'argent Polonais qu'ils s'étaient procuré au camp, ils traversèrent la Pologne, la Roumanie et atteignirent finalement l'Urss.
Comme ils n'avaient pas de papiers d'identité, les russes les mirent en prison jusqu'a ce que les autorités américaines envoient des documents attestant leurs identité. Ils naviguèrent dans les Dardanelles sur un navire Britannique à destination de Port Saîd en Egypte ou ils rejoignirent une base de l'Airforce. Ils furent jetés en prison suite à une mutinerie sur le navire. Un avocat arriva pour questionner les deux gars et parvint à les sortir de ce mauvais pas.
Ils poursuivirent vers Naples en Italie et puis Boston. Cone fut envoyé à Fort Mc Pherson en Géorgie ou ils retirèrent la balle de son bras. Il se rendit à Fort Benning pour y effectuer un saut de manière à être payé. Il fut finalement démobilisé le 7 octobre 1945.
Jusqu'a ce qu'il appelle Jake Mc Nièce le 5 juin 2002, aucun des hommes du 506e ne savait s'il avait survécu à la guerre.
Screaming Eagles a écrit:
Voici les fameuse photos :


Ici de dos


Et là à gauche

Je suis moi-même en train de lire le bouquin de Killblane Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
 
L'épopée de Ragsman Cone (101AB/506TH)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'épopée de Ragsman Cone (101AB/506TH)
» La Grande épopée des petits pois
» Nouveau maillot du Stade Rennais - L'épopée Breizh
» Mr Leprévost. "L'épopée des Ducs de Pierre".
» Une épopé débute .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: 101 ème Airborne :: 506 PIR-
Sauter vers: