CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 US Independant Airborne Battalion ; 551st PIB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: US Independant Airborne Battalion ; 551st PIB   Dim 21 Oct - 21:13

gennaker a écrit:
On en parlait avec Mc Los....

Activé le 26 novembre 1942 à Panama, le 1er bataillon du 551 parachute infantry, surnommé GOYA (Great Outstanding Young Americans ou Get Off Your Ass), ne recevra jamais d'autre bataillon, demeurant uniquement un bataillon indépendant, commandé par le lieutenant colonel Wood G JOERG, issu de l' académie militaire de West Point. Il est à son activation, constitué d'une compagnie issue du 501st Parachute Infantry Battalion.

Après Jumpschool à Fort Benning, les recrues sont acheminées, le 27 décembre 1942 à Fort Kobbe dans la zone du canal de Panama, pour y suivre un entrainement aux combats dans la jungle. Au départ, le 551 PIB est en effet préparé pour un éventuel assaut en Martinique. En aout 1943 le bataillon revient aux USA, à Camp Mackall, en Caroline du nord.
En avril 1944, la destination est changée et le 551st débarque à Oran. Il traverse la Sicile pour un entrainement spécial puis, en juillet, il gagne la région de Rome où se forme la First Airborne Task Force du général Robert Tryon Frederick.

Le 15 aout 1944, le 551st participe à l'opération Dragoon, débarquement et parachutage sur les côtes de Provence. A 6 heures du soir le 551 est parachuté près du Muy. Il s'infiltre rapidement dans les lignes allemandes et libère la cité de Draguignan pour laquelle il reçoit la Croix de Guerre Française avec étoile d'argent. Il capture aussi le général major allemand Bieringer, qui est le premier général capturé vivant par les alliés en Europe de l'ouest.Treize jours plus tard, il participe à la libération de Nice et de Cannes et repousse les débris de la Wehrmacht vers l'Italie.
De septembre à novembre, il combat dans les alpes maritimes sur le flanc droit de la 7 ème armée US, puis il rejoint la 82ème division aéroportée près de Soissons caserne Foch à Laon.
Le 16 décembre, dans les Ardennes, le Pfc Milo Huempfner perd le contact avec le bataillon à Leignon (Ciney). Le 23 et 24, encerclé, il détruit son camion et met hors de combats deux véhicules blindés ennemis. Il neutralise également un nid de mitrailleuses et tue trois ennemis. Il avertit à trois reprises des forces amies de la présence des troupes allemandes dans le village sauvant ainsi beaucoup de vies et de matériel vital. Pour cette action héroïque, le Pfc Milo Huempfner reçoit la DSC.
Dans la nuit du 20 au 21 décembre, le 551 PIB arrive à Werbomont. Le 21 au soir, il fait mouvement vers Ster/Francorchamps pour être attaché à la 30ème DIUS où il se prépare pour une attaque près de Stavelot, qui est annulée. Le 25 à 21 h, il revient à Rahier et est rattaché à la 82 ème Airborne.
Dans la nuit du 27 au 28, le 551 PIB exécute avec succès un raid sur des positions avancées ennemies à Noirefontaine. Cette attaque doit tester la combativité ennemie, identifier et rassembler des informations importantes pour la contre offensive à venir. Le 551 PIB accompli sa mission avec succès : une trentaine d'allemands tués dont le commandant de compagnies, 6 prisonniers et un half track détruit. Le bataillon déplore: 1 tué 2 disparus et une quinzaine de blessés.
Le 3 janvier 1945, la contre offensive générale est déclenchée. L'objectif de la 82ème AB et du 551 PIB attaché est de reconquérir les territoires jusqu'à la Salm. Le 551, attaque à partir de leur ligne de départ entre Basse Bodeux et Trois Ponts. Ses objectifs sont Sol Mé, Hérispèhe et Dairomont. Dès le départ, il subit des tirs d'artillerie et de lourdes pertes sont déplorées lors de l'avance à terrain découvert et en pente raide couverte par plus de 40 cm de neige. Mais malgré le terrain difficile et une force ennemie supérieure, Sol Mé et Hérispèhe sont atteint.
Le 4 janvier, aux lisières ouest des près de Dairomont, le lieutenant Dick Durkee, compagnie A, conduit un incroyable assaut à la baîonnette, tuant 64 allemands. Le caractère rarissime de cette tactique durant la seconde guerre mondiale est à souligner car obsolète depuis l'apparition du fusil et des mitrailleuses. Le 5 et 6 janvier, le 551 PIB capture les villages de Dairomont et Quartiers.
Le 7 janvier, c'est l'attaque générale pour anéantir les forces ennemies qui restent encore sur la rive ouest de la Salm. Le 551 a la mission de nettoyer la dernière poche ennemie sur la Salm, dans le village de Rochelinval. Le bataillon, qui a perdu plus de la moitié de ses effectifs, depuis le 3, n'est plus guère apte à rempli cette mission. Cependant, le 551 entame à l'aube la reprise du village. la compagnie A lance le 1ér assaut et est décimée par un feu intense de mitrailleuses et de mortiers. A l'abord du village, des 42 hommes et 4 officiers partis le matin, il ne reste que 6 hommes et un officier. Au même moment, le lieutenant Wood G Joerg est mortellement blessé par un tir d'artillerie. Finalement au prix de lourdes pertes, les compagnies B et C débordent les allemands et capturent le village. Un commandant d'unité allemand s"est suicidé, environ 50 allemands sont tués, et 300 autres sont faits prisonniers. C'est le dernier grand combat du 551 st PIB.
Des 790 hommes partis le 3 janvier 1945, il reste seulement 96 hommes et 14 officiers. Excepté le 509 PIB, le 551 PIB est l'unité aéroportée qui a le plus haut taux de pertes durant la bataille des Ardennes.
Le 9 janvier 1945, les survivants sont envoyés en repos à Juslenville (Theux) jusqu'au 27 janvier. Entre temps, le bataillon avait été dissout en date du 12 janvier. Les anciens du 551 PIB sont alors transférés dans les differents unités de la 82 ème division aéroportée.
Goody a écrit:
Drill à Panama:

Au camp Mackall:
gennaker a écrit:
Wood Joerg...
Mc LOS a écrit:
Ce WE avait lieu la marche de la 82nd AB Division au départ de la Gleize (secteur 504th PIR).
Bientôt des photos et un petit report dans la rubrique Ad-Hoc à ce sujet.

Concernant le 551st PIB, nous avons eu la chance; au lendemain de la marche; d'accompagner le vétéran Richard "Dick" FIELD (B/551st PIB) sur les traces de ses combats.

Ce fut un grand moment d'histoire et d'émotion notemment au monument de ROCHELINVAL, lieu de l'ultime bataille de cette prestigieuse unité de combat.

Nous l'avons d'abord accompagné à la ferme de NOIREFONTAINE, lieu ou le 551st PIB; dès son arrivée dans la zone de combat; mena un raid nocturne en vue de capturer des prisonniers pour "l'intelligence service"

Nous avons eu droit au récit détaillé de cette action à laquelle Richard FIELD pris une part active, tout comme Joe CICCINELLI..
Le paysage était tel qu'il l'avait connu cette nuit là.
Ayant pour mission de ramener 2 à 3 prisonniers ils en ramèneront finalement 7 et mettront en déroute toute la garnison qui avait pris position dans cette ferme fortifiée du 18è Siècle.

Il nous a expliqué, avec une grande sincérité et beaucoup de pragmatisme le déroulement d'une telle "petite" opération.
Il nous a dit, par exemple, qu'en qualité de PFC il ne savait jamais rien de ce qu'il faisait ou allait faire.
Cette nuit là on leur a dit de ramener des prisonniers, ils les ont pris, ramené et remis à un officier de renseignements, POINT.
Ils ne savaient pas ou ils étaient ni ce que leur raid avait apporté comme résultats concrets.

Il nous a expliqué que le plus dur a été de rentrer dans les lignes avec leurs 7 prisonniers.

Une vue de la ferme sous l'angle auquel elle est apparue a Richard FIELD en décembre 44
Devant la ferme il y avait une charette tractée par un cheval. L'animal s'emballat et il fut abattu dans la fusillade renversant avec lui la charette en travers de l'entrée.









Direction ensuite le village de DAIROMONT, repris par les GOYA's le 04 Janvier 1945.
La Coy A/551 mena ici une des rares et authentiques charges à la baïonnette de la seconde guerre mondiale (avec celle du Lt Col COLE 502PIR à CARENTAN)
La charge fut menée sur un terrain en pente, enneigé et par un temps glacial.
Les combats d'une violence rare donnèrent finalement la victoire au 551PIB et donnait un peu d'air au 505PIR en difficulté à FOSSE sur son flanc gauche.









C'est ici, dans cette ferme qui n'a pratiquement pas changé depuis 1945, que le parcours de Richard FIELD s'arrête.
La bâtice était solidement tenues par les troupes allemandes avant l'attaque puis transformée rapidement en "aid station" par les hommes du 551st.
Richard FIELD va s'y réchauffer et y retire ses jump boots pour faire sécher ses chaussettes.
Un doc le voit et au vu des ces pieds ordonne immédiatement son évacuation vers LIEGE pour "pieds de tranchée".
Il restera plusieurs jours avec de l'ouate entre les orteils pour empêcher la gangrène de s'installer et sera ensuite soigné à l'hôpital militaire de LIEGE avant d'être évacué.
Encore aujourd'hui (il vit en Californie) il souffre de ces engelures.

C'est aussi dans cette ferme que mourra le Lt Col Wood G. JOERG, commandant le bataillon.
Il est tombé le 07 Janvier 1945 pendant l'assaut meurtrier sur ROCHELINVAL, touché par des éclats de bois suite à l'explosion d'un 88 tiré par l'artillerie Allemande installée sur l'autre versan de la vallée de l'Amblève.
Il sera évacué, en très mauvais état, vers l'aid station de DAIROMONT ou il ne pourra pas être sauvé.



Enfin dernière étape du périple, ROCHELINVAL la sanglante.









Richard FIELD ne prendra pas part à cet assaut ultime du 551st puisqu'il a été évacué le 04 janvier.
Mais l'émotion est grande lorsqu'on observe une minute de silence et que Richard ne peut retenir une larme.
Pour nous aussi (moi en tous cas...) la gorge se noue et les yeux se mouillent. Chacun d'entre nous a envie de le serrer dans ses bras comme on le ferait avec son propre grand-père.
Il nous adresse ses remerciements et nous témoigne toute sa profonde reconnaissance pour la perpétuation du souvenir du sacrifice consenti par ses frères d'armes alors âgés de 20 ans.
Il s'adresse en ce sens aux jeunes GI's du 2nd Cav Reg., présents sur place, pour leur rapeller de profiter de la vie.



Ici Richard FIELD avec le Lt Col. DENIS Co 3/2nd Cav Reg VILSEK Germany.



Richard FIELD à l'époque.



Se préparant avant l'OP DRAGOON

Mc LOS a écrit:
Merci Gennaker pour l'historique et pour les photos Goody.

La ferme de Noirefontaine de nos jours. Théâtre du raid des Goyas.
Photo E. LACROIX (marche annuelle "In the Footsteps of the 82nd AB Division" )






Joe CICCHINELLI A/551PIB devant la plaque commémorative de ces combat

Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
 
US Independant Airborne Battalion ; 551st PIB
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» US Independant Airborne Battalion ; 551st PIB
» 501st Parachute Infantry BATTALION
» A.G. Gueymard 81st Airborne Anti Aircraft Artillery Battalion, 101st Airborne
» In the footsteps of the 82nd Airborne Division" fevrier 2013
» 17th Airborne Division, 513th PIR ‘’ D ‘’ Co.HQ Platoon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: Histoire Diverses-
Sauter vers: