CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 localisation de la Ferme Marmion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:31

Goody a écrit:
Cette ferme se trouve à Ravenoville, c'était un point d'appui allemand le jour-j, les paras du 2/506 et d'autres du 502 l'ont prise d'assaut avec le major Stopka et y sont restés la majeure partie de la journée subissant des contres-attaques avant de faire mouvement vers Ste-marie du mont qui était le point de ralliement, voilà en gros.

Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:31

TAYLOR a écrit:



On peut voir derrière nous le petit mirabelle , bizarre on ne se connaissait pas au moment de cette photo.....
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:32

Mc LOS a écrit:
T'étais déjà levé ? :=D: lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:32

Mc LOS a écrit:
Plus sérieusement, pour toi Pvt W. PARKER:

voici la localisation de la ferme via Google Earth







LOS
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:32

overlord a écrit:
C'est drole je suis passer dans le coin il y a 2 ans , et je ne connaissez rien de cette histoire , un truc de plus appris aujourdhui , je vais pouvoir m'endormir avec une connaissance supplémentaire
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:33

TAYLOR a écrit:
p...in , je m'aperçois que les belges nous surveille de près avec leurs satellite espion!
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:33

Mc LOS a écrit:
Méfies toi Captain, je te vois devant ton PC Suspect :=D:
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:34

Invité a écrit:
then and now









Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:35

Goody a écrit:
Merçi Gennaker de ce récit très pointu!
Smile
un then & now deF.Guth.
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:35

dom1944 a écrit:
Récit de M. Jean Baptiste Lehot dit "Patarot" habitant de Ravenoville.

L'attaque de la Kommandantur.

Le soir de ce même jour, 5 juin, Patarot sa femme et ses deux gars, réfugiés dans une sorte d'étable, au hameau du Mesnil, sur la route de Ravenoville à Sainte Mère Eglise, sont en train de faire la cuisine sur un mauvais petit poêle qui fume dans cette écurie sans cheminée. Patarot a dû quitter le hameau où il habitait, il s'est logé comme il a pu, plus mal que bien. Le bombardement des plages est commencé, il est à peine minuit (officielle); on frappe brutalement à la porte. Patarot saute sur la clenche et il ouvre; il pense bien que ce sont les Allemands qui viennent le chercher.
Boches? dit un officier en kaki, accompagné de quinze hommes. Des Boches? Y a pas de Boches! Le Lieutenant entre avec trois soldats:Pas de Boches ici? Non, non, non! Cest ma maison, j'suis évacué. Vous pouvez entrer, c'est de bon coeur! Je vous connais dit Patarot en lui posant la main sur l'épaule; vous êtes mes amis, voilà votre photo!...
Et il leur montre un tract lancé par avion et qui explique aux Français la tenue des Parachutistes Américains. Si tu es mon ami, je suis le tien aussi, répond le Lieutenant. Ils se serrent la main. Dites-moi? Où sommes nous?
Au village du Mesnil. L'officier déploie sa carte. Il n'y a pour éclairage qu'une simple lampe pigeon dont la flamme , crachotte, sautille. Les Parachutistes braquent le faisceau de leur lampe électrique et regardent le point: A combien de mètres sommes-nous de la route? Vous y êtes... sur la route qui conduit à Sainte Mère! Méfiez-vous, à Baudienville il y a des Allemands; i font la garde au carrefour. Voulez-vous que j'vous conduise?
Nous ne vous demandons pas de nous conduire, mais nous avons des camamrades à côté, qui vont prendre la Kommandantur de Ravenoville? Voulez-vous leur montrer la route?
Patarot a sursauté: La Kommandantur de Ravenoville? Si ça me va! et comment et tout de suite!...J'y vais... j'y vais, nous n'en sommes qu'à 1500 mètres. Patarot avait des ailes; on lui aurait mis un moteur dans le ventre qu'il n'aurait pas fait plus vite. Patarot était électrique. Ah, Ah, Ah on va bien rigoler!...
Il enfile sa veste; il jubile; jamais il n'a été aussi heureux. Il passe le premier et ... en route! Tout en marchant, il leur explique les lieux et puis: Attention! Quand je me coucherai à terre, c'est que nous serons à quelques centaines de mètres. Prenez garde à vous et tout droit.
L'officier répète les consignes à ses hommes; il donne quelques explications à son guide. Nous correspondrons au criquet un coup, cela veut dire: je suis seul. Deux coups: tu peux venir avec moi. Trois coups: je suis pris.
Il fait demi-clair de lune; les Parachutistes marchent sur la "berne", sur un laiz de terrain large et herbeux qui apppartient au château de Ravenoville et borne le chemin. Ils avancent en file indienne, à vingt mètres les uns des autres.
Au moment convenu, Patarot se couche au sol; pas un mot n'est prononcé. Ils avancent vers la Kommandantur.
Démangé de curiosité, Patarot les suit? Comme arme, il a ... son criquet!...Est-ce bien prudent? Le premier Parachutiste avance doucement. IL parvient aux barrières barbelées de la ferme Marmion. Un coup de feu part; l'Américain est tué.
Aux abords de la Kommandantur, un Allemand fuit vers la maison; subitement il s'arrête, sa veste vient de s'accrocher dans les barbelés, aussitôt une rafale de mitraillette l'abat. Alerté par le bruit, une forte patrouille sort de l'habitation; les Parachutistes se planquent aux creux des fossés, rien ne bouge, plus un bruit.
Les Allemands s'approchent. Patarot scrute les ombres de la nuit sous les feuillages. Il entend son coeur qui bat... au rythme coutumier, calme et fort; il voit des ombres qui "mouvent" plus sombres dans ces obscurités. Il voit des Allemands, il regrette de ne pas avoir un flingot.
Les allemands se regroupent, ils ne comprennent rien à ce silence après les coups de feu, à cette paix sereine de la nuit d'été. Ils sont rassemblés au carrefour qui mène à l'église de Ravenoville, ils discutent entre eux. Alors, stridentes, simultanées, hurlantes, trois rafales de mitraillettes giclent dans un fracas tout de suite interrompu par un long silence où vibre et meurt leur écho. Tous les Allemands, au carrefour, sont balayés, fauchés, tués...
Patarot a bondi, il compte les morts: "En voilà seize et parmi eux le Lieutenant", murmure-t-il en leur coulant le rayon d'une lampe électrique sous le nez. Il les reconnait tous l'un après l'autre.
Mais qui est-ce qui a tiré de la barrière? se demande-t-il.
Il se dirige par là. Dans les barbelés, il trouve un soldat assis, renversé, comme s'il faisait sa sieste coutumière après midi dans la chaise longue du Commandant.
C'est l'interprète, marmionne Patarot. Salaud! ch'est bi couchi! T'as voulu faire le mariole! Voyons - il compte sur ses doigts, voyons! voyons! ils sont dix-neuf à la Kommandantur. Seize de nettoyés au carrefour, plus l'interprète, ça fait dix-sept. Restent deux. Y où qu'c'est qui sont?
Les Parachutistes les cherchent à la ferme Marmion. Rien! Impossible de les trouver.
"C'est fichant", répète toutes les minutes le Père Patarot.
Depuis longtemps le jour s'est levé. Il est bientôt cinq heures du matin (solaire). Patarot ne lâche plus ses Parachutistes. Venez! Je vais vous montrer où sont les observateurs qui règlent le tir des batteries d'Azeville. Ils sont dans un blockhaus relié par une ligne téléphonique souterraine aux batteries. C'est au bord du chemin qui va de la Fontaine à Foucarville... Venez! Ils partent: Tenez! à quatre mètres de la haie, voyez-vous? Voilà l'entrée, face à la route!
Un Parachutiste s'avance en rampant, lance une grenade dans l'observatoire: deux allemands en sortent vivement, ce sont les deux derniers manquants de la Kommandantur de Ravenoville.

Tiré du livre de François Lemonnier-Gruhier "La Brèche de Sainte-Marie-Du-Mont"
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:36

Goody a écrit:
Merçi & bravo dom44, super intéressant ce récit sur Ravenoville, y'a rien de meilleurs que ce genre de témoignages. merçi!
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:36

dom1944 a écrit:
Merci Goody, le livre d'où est tiré cet extrait est super intéressant, bourré d'anecdotes, je l'ai déjà lu 3 fois ( il date de 1948 )
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:36

Mc LOS a écrit:
Superbe récit Dom, comme je les aime; bien détaillés.
Ce bouquin doit être passionnant.
Si il a été écrit en 48, les souvenirs etaient frais et donc forcément précis.
:tha2:
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:37

Mc LOS a écrit:
Goody à dit:
Citation :
Tu verras LOS en mars, sur la normandie JM est champion aussi, si! si! aussi! p....n, c'est vrai en plus, je me rappelle une certaine virée en jeep avec les copains, ce fut géniale!! vous reviendrez avec des lampions pleins les yeux à Heusy!

Je m'en doute et je compte bien sur eux pour ça. je veux tout savoir study
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:37

marlene a écrit:
merci dom 44 , j'aime beaucoup lire ces témoignages
marlène
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:37

dom1944 a écrit:
Je vous remettrai d'autres anecdotes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:38

cpmac a écrit:
L'histoire de Marmion me rappelle comment c'est difficile à savoir ce qui se passer jour-j. Dans le livre de Donald Burgett, "Carrahee" écrit en 1967 il faisait partie de l'attaque sur la manoir. Dans son DVD fait en 2005 accompagnée par des experts sur le sujet, il arrivait après la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:38

Goody a écrit:
Je crois savoir que D. Burgett n'est pas souvent très fiable dans ses dires.
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:39

gennaker a écrit:
Don revendique notamment dans ses bouquins des photos de paras comme étant de lui... et qui ne le sont pas, évidences à l'appui, notamment la fameuse image du stick de Bob Wolverton à Exeter, que Burgett prétend représenter son stick, alors que le N° d'immatriculation de l'avion prouve de manière irréfutable que c'est bien celui du Lt Col Krebs, pilote de l'avion de Wolverton le D day.
Burgett utilise pourtant depuis des années cette photo dans ses bouquins, sur son site, et l'envoie même dédicacée aux membres de son fan club...

Mais bon.... 4 campagnes, deux sauts de combat, deux Purple heart.... quand il est rentré chez lui fin 45 dans l'Etat du Michigan, on lui a refusé une bière dans un bar ; il n'avait pas 21 ans!
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:39

gennaker a écrit:
A propose de la ferme Marmion...

Vous connaissez tous James Flanagan, le trooper rendu célèbre par cette image faite à la ferme Marmion.

Jim Flanagan était un membre original du second platoon, C Company 502 PIR, sous les ordres du sergent Layton "Blackie" Black. Flanagan est blessé le 18 septembre 44 près de St Oedenrode (I lasted less than 24 hours in Holland") par un tir de mortier. il passera les deux mois suivants au 61st General Hospital en Angleterre, avec une douzaine d'éclats dans le torse et les bras. il se passera tant de temps entre sa blessure et son arrivée en Angleterre que ses blessures se sont cicatrisées sans infections autour des schrapnels. Les médecins ne prirent même pas la peine de les retirer. Il rejoint son 2nd platoon à Mourmelon le... 18 décembre 44! Mauvaise pioche, le peu de potes qui lui restent embarquent dans les camions à bestiaux direction Bastogne.
Lors de la fameuse attaque allemande du 25 décembre sur Champs, il est de nouveau blessé par l'explosion d'un 88 ; pas de blessure mais "shell shock". Il est conduit à l'hopital de Bastogne où les médecins, à court de plasma, lui prélève pinte de sang sur pintes de sang. Le jeudi 11 décembre, on l'autorise à rejoindre son unité près de Champs. Flanagan arrive radieux. Il a entendu ici et là des rumeurs disant de manière formelle que la 101st allait sous peu être retirer du front, renvoyé à Reims où des perms attendaient tout le monde pour la grosse nouba à Paris. Flanagan raconte toutes ces belles choses à ses potes quand Blackie est appelé au Company CP. Flanagan exulte! c'est la confirmation que les ordres de retrait arrivent. Quelques heures plus tard, Blackie fait son entré dans la petite maison squatée par 2nd platoon C Co 502. "we're moving out! préparez vos équipements de combat, deux bandoleers par peersonne t trois jours de rations K. la 101st reprend l'offensive." Pendant une minute. Personne ne parle. Flanagan est assis dans le fond de la pièce. iol murmure : "Sergeant Black, are you shitting me?" Puis il explose dans une rage dévastratrice. Il brise chaises et tables et hurlant. Blackie dit : "Okay boys, vopus avez 5 mn pour sortir tout cela de votre système." Quand il revient 5 mn plus tard, Flanagan gît prostré au centre de la pièce. Tous les meubles sont réduits en morceaux.
Le 2nd platoon mettra 5 heures pour parcourir les 8 km dans 80 cm de neige qui le sépare de la ligne de chemin de fer près du Bois Jacques, d'où il doit lancer l'attaque le lendemain matin. Arrivé au Bois Jacques, Blackie fait dormir ses hommes au pied des grands sapins couverts de 20 cm de neige. Lorsqu'il sortent de dessous les basses branches enneigés 3 heures plus tard, il constate que toutes les cîmes des arbres sont dévastés. Pas un trooper n'a entendu le terrible barrage d'artillerie déclenché par les allemands sur leur position.
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:40

dom1944 a écrit:
Récit très intéressant, merci Gennaker.
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:41

miguel 101st a écrit:
Merci gennaker tres intèressant a propo de la ferme Marmion a bientot miguel
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:41

TAYLOR a écrit:
comme quoi , quand c'est pas le moment , merci ...
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Lun 5 Nov - 13:41

Mc LOS a écrit:
Superbe récit encore Denis, merci.

Juste pour revenir en vitesse sur Don BURGUETT et ma rencontre avec lui en 2008; il est vrai que je suis tombé pieds joints dans le panneau.
Après vérification, il s'avère que tout (ou à peu près) ce qu'il m'a raconté ce jour là était faux (stick dont il énumérait tous les noms, localisation de photos ou il se reconnait à deux endroits distants de plusieurs kilomètres le même jours, photo ou il se reconnait alors que le personnage représenté est formellement identifié, sa présence ou pas à Marmion ...etc Suspect )

Bref, mon manque d'expérience et mon respect aveugle des vétérans m'ont sans doute un peu fait avaler des couloeuvres ce jour là.
Je n'en garde pas moins de respect pour le bonhomme et un bon souvenir de cette rencontre.
Je pense qu'il est malheureusement tombé dans un système ou certains lui ont fait comprendre qu'il était un "produit "et un potentiel extraordinaire à condition d'avoir quelques histoires accrochantes à ranconter et quelques photos à commenter.
C'est triste mais je pense que les gens qui l'entourent ne sont pas étranger à ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: localisation de la Ferme Marmion   Aujourd'hui à 21:22

Revenir en haut Aller en bas
 
localisation de la Ferme Marmion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» localisation de la Ferme Marmion
» Don Malarkey's video
» Archives catholiques d'Algérie en métropole, La localisation
» je ferme vendredi
» Une ferme gauloise à Troarn (14).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: Sites Historiques en France et autres-
Sauter vers: