CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bataille & massacre de Graignes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:28

gigi44 a écrit:
La 9e division prend aussitôt les mesures nécessaires. Le Ier bataillon du 47e, avec quatre tanks destroyers, reçoit l'ordre de descendre la route au sud du Mesnil Véneron, d'enter en contact avec le 3e bataillon du 47e isolé et de détruire les points de résistance allemands dans ce secteur. Le 3e bataillon du 39e est envoyé pour arrêter l'infanterie adverse, vers La Scellerie-La Buhotrie. À 12 h 30, le 3e bataillon du 60e est attaché au 47e régiment pour couvrir son flanc droit et son arrière.
Ces mesures donnent d'heureux résultats. Les américains se ressaisissent assez vite pour tirer profit du flottement qui se produit parmi les tanks après la rupture locale du front. Blindés, artillerie, infanterie, toutes les armes participent à la réduction des infiltrations ennemies.
À 16 heures, la percée est neutralisée ; à 21 h les 39e et 47e régiments réoccupent leurs positions primitives, le 3e bataillon du 47e retrouve même son P.C. à peu près intact.
Les allemands prétendent qu'après avoir atteint Cavigny et s'être approchés de Saint Jean de Daye, ils ont dû se replier par suite d'une contre attaque américaine qui, entre ces deux pointes avancées, aurait pénétré jusqu'à Esglandes. En réalité, ni les uns ni les autres ne sont allés aussi loin. Le général Bayerlein est plus sincère en évoquant pour excuser son échec la mauvaise condition physique de ses hommes et la nature du terrain qu'on lui avait présenté comme favorable à l'évolution des tanks !
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:28

TAYLOR a écrit:
bravo a tous pour ces recits terrible!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:29

gigi44 a écrit:
The 113 th Cavalry Group landed at Omaha Beach in Normandy on June 29, 1944. Some advance elements of the Group had been on the beachhead since D-Day. The 113 th was part of XIX Corps, which was included in the 9 th US Army. The 113 th became known as "The Red Horse Group" from the bright red rampant horse insignia adopted by the organization at the time it was formed years before. The men of the Red Horse were about to write a new page in the unit's history, carrying on traditions begun by their forefathers during the Civil War.

Immediately upon landing, the 113 th headed inland to support the 30 th Infantry in a projected attack on the important transportation center, St. Lo. The initial objectives of the Red Horsemen were two small towns named Goucherie and Le Mesnil-Veneron. Fighting was especially difficult due to the terrain. Dense hedgerows surrounded most of the fields in Normandy, making advancing slow and costly.

There were many examples of bravery and courage. "Tec. 5 John G. Prentice of Cleveland, Ohio inspired his unit in a demonstration of raw courage that brought a lump to the throat of every man who saw the incident." (Eagen, William, The Man on the Red Horse ) "Prentice was in one of two tanks brought forward to blast out several well-placed enemy machinegun nests. As his tank rolled forward to commence firing, a German 88 shell hit the left side of the turret and set the tank on fire. Although wounded, Prentice refused to bail out and run for cover. Firing his machine gun into enemy positions, he held his ground, enabling the tank crew to escape. His action also allowed the second tank to withdraw unharmed. Immobilized and exposed, Prentice died fighting."

In another action, near Goucherie, "Sergeant Fed E. Mollenhour, Center Point, Iowa was wounded three times. . .He started out his day leading a patrol around an enemy flank when his unite was pinned down by machine gun fire. Keeping calm, the sergeant brought his men out of danger, covering the withdrawal with his own weapon, dropped eight Germans and knocked out an enemy machine gun emplacement. He was wounded twice, but climbed into an armored car, manned two of its guns, and killed more than a dozen more of the enemy. Again he was wounded, and although he wanted to continue fighting, he was ordered out of the line and sent back for medical aid." (Eagen)

American forces entered Goucherie and Le Mesnil-Veneron on July 11. German forces then began to pull back toward St. Lo.
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:29

gigi44 a écrit:
Les 113 th cavalerie groupe débarquèrent à Omaha Beach en Normandie le 29 juin 1944,. Certains éléments d'avance du groupe avaient été sur la beachhead depuis le jour J. Les 113 th faisait partie du corps XIX, qui a été inclus dans la 9 ème armée américaine. Les 113 th devenu "The Red Horse Group" depuis les insignes de cheval rampant rouge vif adoptée par l'organisation au moment où qu'il a été formé ans avant. Les hommes du cheval rouge étaient sur le point d'écrire une nouvelle page dans l'histoire de l'unité, portant sur des traditions commencées par leurs ancêtres pendant la guerre civile.
Immédiatement à l'atterrissage, les 113 th dirigé vers l'intérieur des terres à la prise en charge le 30 th Infantry lors d'une attaque projetée sur le centre de transport important, St. Lo. Les objectifs initiaux de la Horsemen Red étaient deux petites villes nommés Goucherie et Le Mesnil-Veneron. Lutte contre l'a été particulièrement difficile en raison du terrain. Haies denses entouré la plupart des champs en Normandie, faire avancer la lente et onéreuse.
Il y avait beaucoup d'exemples de courage et de courage. «Tec. 5 John G. Prentice de Cleveland, Ohio inspiré de son unité dans une démonstration de courage cru qui a amené une bosse à la gorge de tout homme qui a vu l'incident.» (Eagen, William, l'homme sur le cheval rouge) «Prentice a été dans l'un des deux réservoirs avancée au fourneau à plusieurs nids positionnée machinegun ennemi. Comme son réservoir laminés avant de commencer la cuisson, un shell allemand 88 frappé le côté gauche de la tourelle et définie le réservoir le feu. Bien que blessé, Prentice a refusé d'évacuer et exécuter pour la couverture. Déclenchement sa mitrailleuse dans des positions ennemies, il a conclu son sol, l'équipage de réservoir d'échapper à l'activation. Son action également autorisé le second réservoir de retirer indemne. Immobilisation et exposés, Prentice mourut combats.
Dans une autre action, près de Goucherie, "le sergent FED E. Mollenhour, point central (Iowa) a été blessé trois fois... e a commencé sa journée menant une patrouille autour d'un ennemi flanc lorsque son unir a été épinglé vers le bas par le feu des mitrailleuses. Gardant calme, le sergent apporté ses hommes hors de danger, couvrant le retrait avec son arme, abandonné huit allemands et frappé à un emplacement mitrailleuse ennemies. Il a été blessé deux fois, mais est monté dans une voiture blindée, constituée de deux de ses armes à feu et a tué plus d'une dizaine plus de l'ennemi. Encore une fois qu'il a été blessé, et bien qu'il voulait continuer le combat, il a été ordonné de la ligne et envoyé en retour à l'aide médicale. (Eagen)
Des forces américaines entré Goucherie et Le Mesnil-Veneron le 11 juillet. Forces allemandes a alors commencent à Tirez vers St. Lo.
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:30

Goody a écrit:
Shocked Excellente recherche gigi. Very Happy Pourquoi tu me l'as pas dit brièvement quand tu m'as indiqué la route pour aller à Graignes? Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:30

gigi44 a écrit:
j'y ais pas pensé et puis ca te fera une occasion de + pour revenir

salut bisous gigi
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:30

dom1944 a écrit:
Merci pour ces récits Gigi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:31

thunder from heaven a écrit:
Ca c'est du dossier ! Shocked Merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:31

jaumont a écrit:
très bon rapport gigi
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:32

gigi44 a écrit:
j'ais un autre récit de soldat qui a combattu sur place j'ais pas pu copier coller le texte alors je tacherais de le mettre demain
il se nomme Arnold E. HARJEHAUSEN
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:32

gigi44 a écrit:
arnold e harjehausen

"on the 7th of july we were ordered to take 2 small towns Goucherie and the Mesnil Véneron. I was a Squatron Headquarters when Cpt Kennard Gardiner of Council Bluff Iowa and 1st Lt Robert J. Foley Fichburg were getting ready to take a médium tank from the 3rd Armoreed Division to crossroad. cPT gARDINER ASK ME TO HELP them. I said ok and went to happened to lt Foley. He was listed as died of ????? (j'arrive pas à me relire) on the 9 th of july 1944. Shortly there after i was standing next to a collapsed house with a attached roof. I notice a limoges sugar bowl. I picked it up and sent it home . Now when i see that bowl it reminds me of that bateful day that was one time luck on my side"
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:32

Mc LOS a écrit:
Très bon récit gigi, merci. :tha2:
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:33

Super résistant a écrit:
Merci à tous pour ces rappels de fait d'armes :tha2:

Michel
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:33

sven hassel a écrit:
petite info que j'ai trouvé sur le capitaine leroy.d. brummitt

regardé ce lien ces classé par ordre alpha..

http://www.arlingtoncemetery.net/usarmy1.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:34

thunder from heaven a écrit:
Petit up pour ce post que je me permet de réactiver :
J'ai des news :
Dernière information récente et assez inhabituelle !

J'ai récupéré le sérial duquel Walter faisait partie pour le largage du 06 juin.

Intégré au sein du HQ&HQ, il se retrouvera dans les sticks mêlant des troopers du HQ3 et du 3rd Bat. Ceci explique le fait que je ne comprenais pas pourquoi il se retrouva à Graignes alors que la plupart étaient du 3rd btn.
Son numéro de stick était le #48 et le numero du c47 : 42-92066

En cherchant un peu à droite et à gauche voilà sur quoi je suis tombé :

http://www.michaelprophet.com/News_articles/VVC-airport.html



HK-3349 (11825): built as a C-47A-DK in 1943 for the USAF as 42-92066, ex FA Ecuatoriana January 1948 as FAE 92066/HC-AVC, TAME (1971-1974) aircraft then preserved at Guayaquil (1982-1985), TAGUA January 1993, Aerovilla November 1993, ex ALICOL, Sadelca and to Viarco September 1995

Et oui c'est bien lui qui transporta le stick pour cette mission ! Incroyable non ?! Il se trouve en colombie ! Trop loin dommage ! Quoi que à la fin de l'année je suis au Brézil c'est pas loin la Colombie après lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:34

Goody a écrit:
Superbe recherche tfh!
Une seconde vie pour ces Douglas chargé d'histoire, merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:35

waco a écrit:
joli travail de recherche merci
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:36

jaumont a écrit:
:tha2:
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:36

thunder from heaven a écrit:
C'est fou quand même, vous imaginez il était à la place #14
C'est génial !
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:37

BDawson a écrit:
Hello Everyone! First of all let me thank you, for all that you do to preserve and teach the History of WW2. Future generations should know of the sacrifices made to preserve freedom and liberty, and you are doing a great job of that.

I came to this forum doing research on Graignes and because i have a personal friend whose brother, PFC Herbert Weiss, Bco 501st Infantry, was KIA there around Jun 11 1944. I am also a veteran of the 502nd Infantry (Widowmakers) 88-92 and greatly appreciate your time and effort to memorialise my brothers in arms.

I want to add a picture of PFC H. Weiss as well as recent direct correspondence ive had with his surviving brother, Dr. A. Weiss. I am doing this for two reasons, first to add to the story that so many of you have shared and second, because of the chaos and confusion there in the last few days at Graignes, to hopefully shed some light on what happened to PFC. H. Weiss. Maybe someone will see his face and recall any interaction of memory they had with him, its a long shot but as time goes by it will only be more difficult.



The following is recent correspondence i received from Dr. A. Weiss, brother of PFC H. Weiss, Bco, 501st Infantry, KIA, Graignes, Normandy, June 11 1944.

Citation :
In 1984 on the occasion of the 40th anniversary of the D-Day landings on Omaha and Utah beaches, the Detroit newspapers had a story about Sgt. George Koskimaki of the 101st Airborne who served as a radioman for General Maxwell Taylor in Normandy and Holland.

I contacted Koskimaki who lived in the western suburbs of Detroit, either in Livonia or Northville. He had written a book entitled "D-Day with the Screaming Eagles" and said it was available for sale at the Finnish Cultural Center on 8 Mile Road in Livonia. I bought the book. Koskimaki was originally from Ishpeming in the Upper Peninsula of Michigan, the son of Finnish immigrants and attended Northern Michigan University, becoming a school teacher. He later received a Master's Degree from Wayne State University. Koskimaki put me in touch with Frank Juliano who lived on Staten Island in the NYC area. I contacted Juliano and found out the following: Herbert was on the same plane as Juliano and Capt. Loyal Bogard, their Company B commander. Capt. Bogard injured his leg when struck by flak in the plane, but insisted on jumping with the guys. Juliano said he joined the 501st later and was not part of the original formation of the 501st back in the States. But, he got to know Herbert well and said that he joined up with Herbert and Capt. Bogard after the jump into Normandy with the rest of their 'stick'. Their platoon was dropped over the marshes near Graignes, six miles southeast of Carentan. Juliano said he remained in the marshes and joined up with the rest of his stick in the daylight hours. They joined a larger group of men of the 82nd Division in the town of Graignes. At sometime later, he lost contact with Herbert and doesn't exactly know what happened to Herbert after they were overrun by a German Panzer Unit. When they run out of ammo, most of the troopers snuck away in the night through the marshes helped by the local French people. The wounded who could not be moved were left in the church with the Battalion surgeon. Juliano said that Herbert was not part of this group who were killed - either shot or bayoneted - by the Germans. Juliano hid in a barn and remained their assisted by the French farming family until the Americans came up from the beaches and retook the area. He said that date was July 12, 1944. So, apparently he safely avoided detection by the Germans for about a month. So the question remains - was Herbert KIA on June 11th as stated in the French story when the unit was overrun by the German Panzer unit? I guess it doesn't really matter.

For your information, the average paratrooper carried from 125-150 pounds of gear on his person, including 2 parachutes. The normal dropping speed was 110-120 mph. At that speed, the trooper retained his gear. If the plane was at a speed of 150-180 mph when dropped (pilots were ordered not to speed up), part of the vital gear got to the ground long before the trooper set foot in France. Many troopers reported that the planes sped up before the drop because of flak.

The book, "D-Day with the Screaming Eagles" is a compendium of actions of individuals and groups of the 101st Airborne Division that Koskimaki interviewed in writing the book.

D-Day assignment:
Herbert's outfit, Baker Company of the 501st Parachute Regiment, was assigned to Drop Zone "D" in Normandy - near St. Come-du-Mont and the Douve River. The 501st was assigned to: (1) seize the LaBarquette Locks; (2) capture the high ground around St. Come-du-Mont;
(3) capture or destroy the highway bridges leading to Carentan. Unfortunately, Herbert's plane dropped his stick of 18 men 6 miles SE of Carentan. Col. Johnson, the Regimental commander, and his headquarters group jumped with the 1st Battalion in a serial consisting of 45 planes. Only 18 dropped their sticks near drop zone "D". The rest were scattered and some like Herbert's plane got the green light several miles south of Carentan.

The Division strength of the 101st was 14,200 men. And, 6,600 parachuted into France in the early hours of D-Day.

Marilyn and I did visit the Normandy beaches, the American (Utah and Omaha) and the British/Canadian beaches as well. We also drove to Graignes and visited the chapel near the town cemetery which contained the plaque listing those who fell. Very moving. Hope this writing helps fill in some of the gaps in the story.






[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:37

mimi a écrit:
Hello and welcome to our forum , kisses Mimi
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:38

gennaker a écrit:
Dear sir,
Thanks a lot for your kind words. The people on this forum are all truely dedicated to preserve and honor the memories of all who died to bring freedom to this beautiful country. The sacrifices of all these young paratroopers are not forgotten.

I made a quick translation of your kind words and interesting story.

Please feel free to share your knowledge in thse pages.


Bonjour à tous,
Tout d'abord, permettez moi de vous remercier pour tout ce que vous faites pour préserver et faire connaitre l'histoire de la seconde guerre mondiale. Les générations à venir doivent connaitre les sacrifices accordés pour préserver la paix et la liberté, et vous faites un travail magnifique dans ce sens.

Je suis tombé sur ce forum en effectuant des recherches sur Graignes, car un de mes amis personnels avait un frère, le Pfc Herbert Weiss, qui fut tué vers le 11 juin 1944. Je suis moi-même un vétéran du 502 Infantry, entre les années 1988 et 1992. Et j'apprécie grandement vos efforts et le temps que vous consacrés à la mémoire de mes frères d'armes.

Je veux vous faire part de cette photo de Pfc H. Weiss ainsi que d'une correspondance que j'ai eu avec son frère, Dr A Weiss. Je fais ceci pour deux raisons, d'abord pour apporter un supplément à l'histoire que beaucoup d'entre vous connaisse et ensuite, à cause de toute la confision qui a entouré les derniers jours de Graignes, j'espère apporté quelques éclaircisseme,nts sur ce qui est arrivé à Pfc Herbert Weiss. Peut être que quelqu'un, en voyant son visage, se rappellera quelque chose ou des détails le concernant. cela remont à loin, mais avec le temps qui passe, tout ceci devient deplus en plus difficile...


Voici la lettre que j'ai reçue du Dr. A. Weiss, frère du PFC H. Weiss, Bco, 501st Infantry, ,

En 1984, à l'occasion du 40ème anniversaire du Jour J et du débarquement à Omaha et Utah beaches, un journal de Detroit a publié l'histoire de George Koskimaki de la 101st Airborne, et qui a servi comme opérateur radio du General Taylor en Normandie et en Hollande.

J'ai contacté Mr Koskimaki qui vit dans les faubourgs ouest de Detroit, à Livonia ou Northville. Il a écrit un livre nommé "D Day with the Screaming Eagles", et m'a dit qu'il était en vente au Finnish Cultural Center, à 14 km de Livonia. J'ai acheté le livre. Koskimaki venait de Ishpemeing, au nord de la péninsule du Michigan. Il était fils d'immigrant Finlandais et est allé à l'université de Northern Michigan, pour devenir professeur des écoles. Il a plus tard obtenu un Master's degree à l'université de Wayne State. George Koskimaki m'a mis en relation avec Franck Juliano qui vivait à Staten Island dans l'état de New York. J'ai contacté Juliano et j'ai trouvé les choses suivantes ; Herbert était dans le même avion que Juliano et le capitaine Loyal Bogard, le commandant de B Company. Captain Bogard s'est blessé à la jambe quand la flak a touché son avion, mais a malgré tout insisté pour sauter avec ses boys. Juliano m'a dit qu'il a rejoint le 501st très tard et qu'il ne faisait pas partie de la formation original du 501 aux Etats Unis. Mais il a appris à bien connaitre Herbert et a dit avoir rejoint Herbert et le capitaine Bogard après le saut en Normandie en même temps que le reste des gars du stick. Leur platoon a été largué au dessus des marécages près de Graignes, à 10 km au sud est de Carentan. Juliano m'a dit être resté dans les marais et n'avoir rejoint le reste du stick qu'au lever du jour. Ils ont rejoint un important contingent de la 82nd Airborne dans la ville de Graignes. Un peu plus tard, il a perdu le contact avec Herbert et ne sait pas exactement ce qui est arrivé à Herbert après avoir été débordé par une unité de panzers. Quand ils se sont retrouvés à court de munitions, la plupart des troopers se sont infiltrés de nuit à travers les marais, aidés par les français du village. Les blessés qui ne pouvaient pas être transportés sont restés dans l'église du village avec le chirurgien du bataillon (Captain Sophian ndlr). Juliano affirme qu'Herbert ne faisait pas partie de ce groupe qui a été assassiné , soit fusillé soit passé à la bayonnette par les allemands. Juliano s'est caché dans une étable et est demeuré là, aidé par une famille de paysans jusqu'à ce que les américains débarqués sur les plages libèrent la région. Il dit que c'était en date du 12 juillet 1944. Ainsi, il a pu apparemment éviter d'être repéré par les allemands pendant un mois. La question demeure ; Herbert a t'il été tué le 11 juin comme le disent les français, quand son unité a été balayé par les panzers. Je me dis que cela n'a pas d'importance.

Pour votre information, le paratrooper moyen transportait 60 à 70 kg d'équipement sur s lui, y compris ses deux parachutes. la vitesse de largage normale était de 120-130 milles à l'heure. A vette vitesse, le trooper pouvait garder son équipement. Si l"avion volait à 150 180 milles, au moment du saut, une partie de l'équipemement touchait le sol avant le troper (les pilotes avaient pourtant ordre de ne pas accélerer).

Mission du Jour J
La compagnie Baker du 501st d'Herbert devait sauter sur la DZ "D" en Normandie, près de St Côme du Mont et de la Douve. Le 501 devait prendre les écluses de La Barquette, et capturer les hauteurs autour de St Côme. ; il devait aussi capturer les routes vers Carentan. malheureusement, l'avion d'Herbert a largué son stick de 18 hommes à 6 milles au sud est de <carentan. Le headquarters du regime,nt d'Howard Johnson a sauté avec le premeir bataillon du 501 en un serial de 45 avions. Seuls 18 ont droppé leurs sticks près de la DZ. les autres ont été disséminés un peu partout et d'autres, comme celui d'Herbert, ont eu la lampe verte à plusieurs miles de l'objectif.

La division comptait 14 200 hommes dont 6 600 ont sauté en parachute le Jour
J.
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:39

mimi a écrit:
merci pour la traduction Denis , bisous Mimi
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:39

marlene a écrit:
it's always a pleasure to share historicals photos and story , thanks a lot

feel free to come back .


welcome on our forum .

thanks Dennis for this translation .

Marlène

Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Mer 7 Nov - 13:40

thunder from heaven a écrit:
It's a real pleasur to meet somebody who fell intersted in this event. Thanks a lot for this picture and history of this forgoten trooper.
Welcome aboard and do not hesitate to let us know about his strory ! A real pleasure.

Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille & massacre de Graignes   Aujourd'hui à 17:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille & massacre de Graignes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bataille & massacre de Graignes
» La bataille du désert. (WW II)
» LA BATAILLE D'ATLANTIQUE
» Scans "Action contre le massacre des cétacés aux îles Féroé"
» La bataille de l'atlantique (WWII)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: Sites Historiques en France et autres-
Sauter vers: