CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Para d'exception, Father Delbert Kuehl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Para d'exception, Father Delbert Kuehl   Mer 7 Nov - 21:22

gennaker a écrit:
The Saint in the Legion

Le 504 PIR, à l'instar de ses Régiments ou bataillons "frères", 505 ou 509, a produit de nombreux héros durant ses terribles combats de Gela à Anzio, Nimègue ou Cheneux. Il en est un, discret par sa fonction, et qui n'aura de tout le conflit, presser la détente d'un M1 que trois fois. Et encore, par "erreur" affirme t'il. Héros parmi les héros, il aura choisi d'être au plus fort de tous les combats, sur les talons des troupes d'assaut, indifférents aux balles et au shrapnel, pour soigner et conforter mourants et blessés. Le chapelain protestant Delbert Kuehl se verra pour ses actions décerner la Silver Star, deux Bronze Star et une Purple Heart. Le tout sans arme!
Oyé oyé l'histoire édifiante du "saint de la Legion", comme se dénommait les hommes du 504th PIR.

Delbert Kuehl est né en 1917 dans le Minnesota. Ordonné prêtre à 25 ans, il s'engage en 42 dans l'US Army, et se porte volontaire pour les Paratroops. Il subit le même entraînement impitoyable que n'importe quel trooper. Le soir, il essaie de se consacrer à sa tâche spirituelle ; "J'ai organisé une messe pour le régiment (1 800 soldats) ; deux hommes sont venus, et l'un deux était complètement bourré." Désespéré, il en appelle à Dieu; "Il m'a répondu ; S'ils ne viennent pas à toi, tu devras aller vers eux." Et Kuehl va faire exactement cela. Le 10 juillet 1943, il est à bord du second lift d'assaut qui emporte deux bataillons du 504 vers Gela et la Sicile. Son avion est pris dans les tirs de la DCA de l'US Navy. Il saute de moins de 60 mètres. "J'ai heurté la roche et me suis évanoui" raconte t'il sans préciser qu'il s'est écrasé les deux reins, et qu'il devra passer 15 mois dans un hôpital après la guerre. Vient l'Italie et le terrible hiver 1943-44 qui voit le 504 affecté comme troupe de montagne dans les Apennins en bordure de la ligne Gustav. Les rochers ne permettent pas de creuser des foxholes et nuit et jour, les 88 taillent en pièce les paratroopers qui pourtant jamais ne refluent. Kuehl multiplie chaque jour les allers retours entre le front et 'arrière, descendant les blessés et les morts à dos d'âne, et parfois sur son propre dos. C'est là qu'il commet "sa plus grande erreur de la guerre" ; "Deux Messerchmidts sont arrivés au dessus de nos lignes et nous ont mitraillé copieusement. De rage, j'ai saisi un M1 et j'ai tiré trois fois sans réfléchir..." Un sergent surgit en criant : "Qui a tiré sur cet avion? je crois qu'il est en flamme!!!" Kuehl avait enregistré le second meilleur score au tir à Benning de tout le 3ème bataillon.


Puis vient Market Garden, et ce jour du 20 septembre. Deux compagnies du 3/504 doivent effectuer la mission la plus suicidaire qui soit, la traversée de la Waal en bateau de toile face à un millier d'allemands retranchés. I et H companies se préparent. Les hommes se démunissent de leurs effets personnels, persuadés ne pas en revenir. Au moment ou les 260 paras et Engineers se ruent vers le fleuve avec leurs drôles d'embarcation à bout de bras, Kuehl est avec eux. Un officier veut le repousser ; "S'il est un moment où mes hommes ont besoin de moi, c'est ici et maintenant" lâche Kuehl! la traversée est un enfer. Dès le début de la fusillade, l'homme proche de Kuehl a la tête arrachée par un 20 mm. Sur les 13 hommes de son embarcation, 5 sont déjà morts quand le bateau touche la rive. Le feu allemand se déchaine. Kuehl court d'une embarcation à l'autre, faisant le tri parmi les morts et les blessés qu'il porte sur son dos vers les engineers qui repartent chercher les renforts de G/504. Il est maculé de sang quand il se penche sur un jeune GI qui a reçu trois balles dans l'estomac. Le garçon ouvre les yeux et voit le chapelain couvert de sang ; "Oh non Padre, ils vous ont eu vous aussi..." Quelques instants plus tard, Kuehl protège de son corps un blessé quand un mortier éclate à quelques pas. Il a le dos et le bras lacérés. Il continuera toute l'après midi son oeuvre de samaritain...
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
 
Para d'exception, Father Delbert Kuehl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Para d'exception, Frederick Arthur Montague Browning
» Para Vietnamien mais légionnaires.
» Quizz histo-para, facile .
» Quizz para.
» LE PARA (Georges FLEURY)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: Histoire Diverses-
Sauter vers: