CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  La belle histoire de Kelso Horne, an american Icon!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11693
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: La belle histoire de Kelso Horne, an american Icon!   Mer 7 Nov - 21:34

gennaker a écrit:
Kelso Crowder Horne est né le 12 novembre 1912 à Dublin en Georgie. Il s'engage en juin 1942 avec le souhait ardent de devenir parachutiste. Il fait l'école des NCO est est envoyé à l'Infantry school de Benning. En février 1943, il passe 2nd Lieutenant. Il remplit aussitôt une application pour la Parachute School. Des instructeurs le mènent, lui et les autres candidats, sur le terrain de saut. Un mannequin est projeté dans les airs, et redescend sous une voile de parachute. Une mitrailleuse ouvre alors le feu et réduit le mannequin en bouillie. L'instructeur demande : "C'est ça que vous voulez?" Kelso tient bon et obtient ses wings. Il est assigné au 508th PIR en mars 43, 1st platoon, Co. I, 3rd, Bn, 508th PIR.
Camp Mc Kall, Lebanon, puis Camp Shanks. Fin décembre, le régiment embarque à bord du USS AT Parker pour Belfast.

A 2 heures 06 (BDST) le 6 juin 1944, Kelso saute d'un C 47. Il attérit sur son objectif, entre le Merderet et la voie de chemin de fer Paris-Cherbourg. Il rejoint vite le PC de la division à l'ouest de Ste Mère Eglise. Lindquist, le CO du 508, envoie Kelso et une vingtaine d'homme s'emparer d'une ferme en bordure du Merderet. Kelso rejoint ensuite Chef du Pont. Il repasse plus tard par le pont de la Fière. Il se souvient du nombre impressionnant de cadavres allemands le long de la chaussée. Comme il arpente la chaussée vers Cauquigny, un allemand allongé parmi les morts l'interpelle : "Kamerad, kamerad". Kelso le confie à un trooper avec ordre de le ramener vers l'arrière et le POW cage. A peine a t'il tourné le dos qu'il entend une rafale de Thompson. Le GI vient de descendre l'allemand. "Ce genre de choses s'est souvent renouvellé" avouera t'il plus tard.

Quelques jours plus tard, Kelso et son platoon avance le long d'une route. Le général Lawton Collins, CO du 7ème Corps arrive en voiture et demande à Kelso où se trouve son CO. Kelso lui indique et lui dit de faire attention aux snipers très nombreux dans les maisons des environs. Le photographe de "Life Magazine" Bob Landry descend de la voiture du général et demande à Kelso l'autorisation de le prendre en photo. Kelso accepte, sans savoir que sa photo deviendra une véritable icône symbolisant le GI américain, après sa parution dans le numéro du 14 aout 1944..


Le 4 juillet, le 508 approche de la Hill 95 près de la Haye du Puits. Kelso est avec son sergent et ami Raymond Conrad de I company. Les deux hommes discutent quand une balle traverse Conrad de part en part. Kelso est choqué. Quelques instants plus tard, en rejoignant son poste, le jeune GI qui l'accompagne a les jambes fauchées par une rafale de M 42. Kelso s'en tire encore indemne.

A 11 heures ce matin du 4 juillet, le 3/508 du Colonel Lou Mendez se lance à l'assaut à découvert de la colline 95. Kelso a soudain l'impression que quelqu'un vient de lui asséner un grand coup de batte de base ball dans la poitrine ; "Je ne 'ai pas entendu venir mais j'ai su que c'était un éclat d'obus." Il se relève, et remarque qu'il a perdu son Colt sous l'impact. Son pote Pat Collins est à ses côtés, le bras en sang. Kelso lui en fait la remarque. Collins le regarde avec de grands yeux : "Toi aussi, tu as l'air salement touché!" Kelso rampe à l'abri d'une haie. il est en sang. Il démonte son M-1 et jette les pièces au loin. Il rampe vers l'arrière vers un hopital de campagne. Il est transféré à l'hopital de Cheltenham en Angleterre deux jours plus tard. Début aout, il est toujours sur son lit d'hopital quand un GI blessé près de lui le regarde et lui dit ; "Tu viens d'avoir un garçon!". Kelso est scié! C'est son beau-père, connaissant les lenteurs du courrier, qui avait eu l'idée de passer l'annonce de la naissance de son fils dans le" Stars and Stripes", et l'annonce était passé dans le numéro de juillet : " Kelso C. "Casey," Horne, Jr. had been born on July 18th".

Kelso restera à l'hopital jusqu'en septembre et manquera Market Garden. Il participera à la campagne dans les Ardennes et quittera l'armée en octobre 1945.

Après la guerre Kelso travailla pour le service postal de dublin, Georgia, jusqu’à sa retraite
En 1992 Kelso assista à Fort Benning à la « graduation » de son Petit-fils, Kelso III, qui l’avait suivi dans la 82ème Airborne.
Kelso Horne lui agrafa même ses anciennes ailes de parachutistes data,nt de 1943 durant la cérémonie.
Le LT Kelso Horne mourut le 25 Novembre, 2000, à l’âge de 88 ans.


En 2004, conformément à la volonté de Kelso Horne, sa famille vint disperser ses cendres sur la colline Ste Catherine (Hill 95) se situant sur les communes de Saint-Symphorien le vallois et de Neufmesnil.

A cette occasion, ces deux communes ont érigé une stèle à la mémoire des soldats de la 82ème AirBorne ayant combattu pour la prise de cette colline.
gennaker a écrit:
Le photographe de Life Bob Landry faisait partie des quelques photographes accrédités par L'US Army pour couvrir l'invasion...
En haut à gauche, tandis que Bob Capa est debout à droite...


Et un autre cliché de la série faite sur Horne...
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
 
La belle histoire de Kelso Horne, an american Icon!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» belle histoire
» La plus belle histoire, c’est peut-être la vôtre ?
» Une belle histoire à mediter
» Gabonitude : J’ai couché avec ma futur belle mère
» La belle histoire de l'Éléphant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: Histoire Diverses-
Sauter vers: