CARENTAN LIBERTY GROUP

forum du Carentan Liberty Group
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Le Panthéon de l'US Airborne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gliderpilot50
Admin


Messages : 11694
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Le Panthéon de l'US Airborne   Jeu 8 Nov - 21:57

gennaker a écrit:

Ceci n'engage bien sûr que moi, mais voici à quoi pourrait ressembler le panthéon de l'US Airborne.

Au sommet, je mettrais William Carey Lee, soldat de métier au destin extraordinaire. Lee bosse au Chief of Infantry Office à l'aube des années 40. Il écrit des rapports sur l'utilisation des blindés, et montre un enthousiasme sans borne pour l'aéroportée. Quand Franklin Delano Roosevelt, voyant des images de parachutistes allemands s'enquiert de l'état des Airborne dans l'US Army, c'est à Lee que Marshall confie le Airborne project en 1940. TOUT, absolument TOUT est à créer de toute pièce, doctrine, stratégie, table of organisation, équipement, coordination avec le Air Corps... C'est Lee qui va tout créer et enclencher à partir d'une page blanche... En aout 42, avec des régiments et des bataillons de parachutistes bien en place, et les régiments de gliders en voie d'équipement, on lui confie SA division, la 101st Screaming Eagles. Mais un accident cardiaque l'empêchera de la mener au combat en juin 44. Il décède en juin 1948.



Pour lancer la faisabilité d'unités Airborne, Lee imagine un Test platoon pour instaurer les bases de la technique, de l'entrainement et des processus relatifs au saut de groupe. A Fort Benning réside le 29th Infantry Regiment, un régiment pionnier, qui teste de nombreuses innovations au sein de l'US Army. Un appel aux volontaires est lancé. Un jeune lieutenant fraîchement sorti de West Point et qui a déjà rédigé de nombreux Mémorandum sur l'Airborne sort en tête de l'examen écrit qui préside à cette sélection. Il s'appelle William Thomas Ryder. il va mener ce platoon expérimental de 48 hommes jusqu'à ce qu'il constitue en septembre 1940 le cadre du premier Parachute Infantry Battalion de l'US Army. Ryder sera le premier à effectué un saut dans le cadre de la formation dédiée mise au point avec Lee. C'est à lui que l'on doit le design du premier Airborne cap patch.



En trois, et après moult hésitations, je placerai William Pelham Yarborough, pas seulement pour sa contribution au 501st PIB, mais pour son attitude qui symbolise parfaitement "l'Esprit Airborne", mélange de têtes brûlées, trompe la mort, que rien ne rebute et capable de toutes les initiatives même les plus folles pour "faire le boulot". Yarborough sera plus tard l'initiateur des "Green berets". Il rejoint dès 1940 la formation du First Airborne Battalion, renommé 501st PIB. Il devient vite l'un des cadres essentiels du programme. Il prend le commandement d'une compagnie (C Company), s'occupe de renseignements et essaie les équipements de saut. C'est à lui que l'on attribue la conception des bottes de saut (les fameuses Corcorans du nom de l'un des fabricants "historiques"), ainsi que le design du "parachute wing", le fameux badge des Airborne. Il contribua également à la définition du M42 Jump suit.



En quatre, James Maurice Gavin. Il est la personnification même du Airborne soldier, intrépide, incapable de reculer, menant par l'exemple. Son surnom : "Two stars platoon leader" résume le bonhomme. Il fera du 505 PIR, "le meilleur Airborne Regiment de l'US Army" selon Ridgway. C'est lui qui défendra mordicus, et quand la survie même du concept Airborne sera en jeu, en septembre et décembre 1943, la doctrine de l'enveloppement vertical. Gavin a eu très tôt la vision d'unités Airborne autonomes et cohérentes, avec son artillerie, son Médical, son Génie, pour des actions non pas coup de poings ou commando, mais décisives au niveau de batailles majeures.



Si Gavin a milité en première ligne, il est un officier supérieur, Infanterie jusqu'aux bouts des ongles, qui a mené le combat politique auprès de Marshall et Mc Nair pour le développemnt extraordinaire de l'US Airborne durant la WWII. C'est Mattthew Bunker Ridgway. Boss de la toute puissante 82nd Airborne, il devient en aout 44 patron du XVIIIème Airborne Corps, qui chapeaute toutes divisions Airborne US et Britanniques. Bien que pas parachutiste dans l'âme comme Gavin, il a oeuvré pour construire une véritable armée Airborne, en s'appuyant sur une collaboration sans faille avec le Air Corps.


Ensuite, ils sont légion les soldats dont la contribution à l'US Arborne est significative... George P Howell, boss de la Parachute schoo, puis de la 2nd Airborne brigade, Bud Miley, premeir CO du 501st PIB, puis CO de la 17th Airborne, Bob Sink, Company CO au 501st PIB, puis du 506 PIR, Howard Johnson, flamboyant et emblématique CO du régiment indépendant 501st PIR, Edson Duncan Raff, CO du légendaire 2/503 auteur du premier et plus long assaut aéroporté de l'US Airborne en novembre 42, Wood Joerg et son 551st, et tous ces légendaires CO de bataillons, Ewell, Cole, Zais, Boyle, Chappuis, Michaelis, Gorham, Kellam, Vandervoort, leaders charismatiques au seul motto : "Lead from the front..."
Mc LOS a écrit:
Petite précision pour le parachute de Ryder; si je peux me permettre; il s'agit en fait du modèle T4.
la photo ci-dessous montre le Maj Gen William Lee avec un T4.



La particularité du ventral du T4 ( comme celui du T3 d'ailleurs) était qu'il était relié au harnais par des élévateurs courts.
Après ouverture, le parachute se retrouve au-dessus du parachutiste...mais dans l'axe de la voilure principale déjà (mal) ouverte. Ce qui pouvait être source de twists très complexes.
Contrairement au T5 qui ne sera attaché que par ses connexions "D ring" situés à l'avant du harnais. Les élévateurs dans ce cas étant repliés dans le D-bag et indépendants du harnais.
Le déploiement dans ce cas se fait (comme de nos jours ... et quand tout va bien) à 45° vers l'avant et hors de l'axe d'aspiration de la voilure principale.

Le modèle T3 était effectivement un parachute très semblable au T4 mais ...à ouverture manuelle.
Il n'a servi qu'en démo (comme sur les clichés ci-dessous ou on voit un accrobate sauter d'un biplan, ouvrir son parachute et enfin se lâcher de l'avion) mais il n'a jamais été utilisé par le test platoon.
Le T4 est en fait une évolution du T3 vers un système "militaire" à ouverture automatique via une static line.



...Sauf erreur de ma part évidemment.

Source: World War II Troop Type Parachutes Allies, Guy RICHARDS.


gennaker a écrit:
Tip top Serge! Merci! je trouvais que les T 3 et T 4 étaient très similaires, et dans les textes sur l'élaboration d'un parachute pour des troupes de combat, il est souvent fait référence au T-3... Le test platoon s'est en effet appuyé sur les gars de l'Air Corps pour apprendre le maniement d'un parachute , et pour définir les critères de fabrication d'un parachute susceptible de supporte le poids d'un homme lourdement équipé.
gennaker a écrit:
Bonne question! Serge????
Ici, du T-4 ; North Carolina Maneuvers, novembre 1941 à Bragg, troopers du 502 Parachute Infantry BATTALION.... l'avion est un bombardier B 18...


Le T-4
Mc LOS a écrit:
TAYLOR a écrit:
question bete , y'a t'il eu un T1 ? T2 ?

pas bête du tout Frédo mais...logique.
Et pourtant, on ne parle pas dans cet ouvrage de T1 ou de T2. (?)

En fait, selon l'historique du US troop parachute ,le parachute avait initialement et exclusivement été étudié pour les équipages d'avion (militaires comme civils d'ailleurs) comme moyen de sauvetage, au même titre qu'une bouée pour le marin.

Il était classifié par les lettres A,S,B et plus tard....T, selon son type, son port et sa spécificité.
Exemple: "A" pour "Attachable" comme faisant partie du système Quick Attachable Chest. Parachute rapidement attachable sur un harnais de pilote équipé de D-rings.

Ou encore "S" pour Seat type Modèle de "siège" utilisé généralement par les pilotes de chasse. Le pilote étant assis sur son parachute.

Parmi ses divers types on trouve les évolutions, S4, S5 ...etc

Le modèle "T" est le modèle "training" qui est apparu quand on a commencé à parler d'entraînement au saut, lorsque est née l'idée de faire sauter volontairement des troupes d'un avion en parfait état de marche...on parlait d'Airborne et plus de parachute de sauvetage.
Et oui, paradoxalement, les équipages de l'air force n'étaient pas soumis d'office à un entraînement au saut.
Ca faisait partie de leur formation mais sans plus.
A cette époque il n'y avait donc pas encore de modèle de "training"

Les "T models" semblent avoir commencés avec le T3.
Rapidement le "T" est devenu le " Troop type"

L'ouvrage sur lequel je me base est une référence réputée complète, toutefois (cette analyse est toute personnelle) il ne peut raisonnablement détailler chaque type de parachute, son origine et son évolution.
Ce type d'étude ne tiendrait pas dans un seul volume.
J'imagine donc qu'il y a bien eu un T1 et un T2; peut-être des modèles purement expérimentaux; qui ont rapidement été développés et ont évolué vers un premier modèle fiable et "sautable" qu'était le T3.




Mc LOS a écrit:
T11 depuis cette année. Un drôle de parachute "rond carré"

Un parachute avec une très grande surface de voilure pour ralentir la chute au maximum.
Ils ont adapté le T10 (avec lequel je saute) au para US actuel en oppération.
A savoir un trooper ultra équipé et ultra chargé !!!
Avec le T10, La vitesse de chute, et même les risques d'explosions de panneaux à l'ouverture, devenaient limite a un tel niveau de charge...

On est presque au larguage de containers humains Laughing
Mc LOS a écrit:
Quand je te dis qu'il est "rond-carré" le T11 Laughing









Larguage 82nd AB Fort Bragg

http://www.youtube.com/watch?v=WZ7Les9P5Fs
gennaker a écrit:
ah beh oui.... Shocked rond carré....effectivement!

On est loin de ceci...
Albert Berry au début du 20ème siècle ; le parachute est dans le cône à l'avant de l'appareil...
Revenir en haut Aller en bas
http://carentanlibertygroup.forumgratuit.org
 
Le Panthéon de l'US Airborne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» In the footsteps of the 82nd Airborne Division" fevrier 2013
» 17th Airborne Division, 513th PIR ‘’ D ‘’ Co.HQ Platoon
» 25-27 novembre 1944 ; la 101st Airborne quitte la Hollande
» Fred SMITH, 13th Bn The Parachute Regiment, 6th Airborne Division
» In the foosteps of the 82nd airborne 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARENTAN LIBERTY GROUP :: AIRBORNE STORIES :: Histoire Diverses-
Sauter vers: